Publicité.



Le bureau de poste de Graville au Havre braqué par deux malfaiteurs


Publié le Vendredi 5 Avril 2013 à 15:50 l Actualisé le 06/04 - 01:28


Deux malfaiteurs ont fait irruption dans le bureau de poste de la rue de Verdun, dans le quartier de Graville au Havre, ce vendredi matin à l'heure de l'ouverture vers 8 h 30.

Les malfaiteurs, le visage dissimulé par des cagoules et porteur chacun d'une arme de poing ont contraint les trois employés et deux clients présents dans le bureau à se coucher au sol. L'un des individus a pris en otage une employée dans le but de se faire conduire à la salle des coffres, mais il y a finalement renoncé en cours de route.

Un maigre butin

Les deux malfaiteurs ont fait main basse sur l'argent qui se trouvait sur le guichet, sans doute déposé par un client qui venait faire un retrait.

Le préjudice ne serait pas très important, selon une source proche de l'enquête.

Les braqueurs ont pris la fuite probablement à pied, aucun véhicule suspect n'ayant été aperçu à proximité de la Poste au moment des faits.

Un plan de recherches a été mis immédiatement en place dans toute la ville du Havre et autour, sans donner de résultat.

L'antenne havraise du Service régional de police judiciaire de Normandie est saisie de l'enquête.

Une dizaine de braquages en 2012

Ce hold-up, qui a duré quelques minutes, est le premier enregistré dans l'agglomération du Havre depuis le début de l'année.

L'an dernier, la Poste a payé un lourd tribut. Elle a été victime d'une dizaine de braquages parfois violents. Les syndicats de postiers s'en étaient émus réclamant à la direction la mise en place de vigiles pour assurer la sécurité à la fois du personnel et des clients.

Climat d'insécurité pour les postiers

Après le vol à main armée perpétré au bureau de la rue Brindeau, dans le quartier de l'Eure, fin octobre 2012, à l'appel des syndicats dont Sud PTT, les postiers avaient observé leur droit de retrait. La quasi-totalité des bureaux étaient alors restés fermés une partie de la journée.

Les représentants du personnel estiment travailler depuis des mois dans un climat d'insécurité. Ils exigent des moyens adaptés et le retour des agents de sécurité, ce qu'ils ont obtenu vendredi soir.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE