Le Tour de France en Seine-Maritime : une organisation aux petits oignons pour l'étape du Havre


Lundi 6 Juillet 2015 à 10:19 l Actualisé Lundi 6 Juillet 2015 - 22:23



Le Tour de France en Seine-Maritime : une organisation aux petits oignons pour l'étape du Havre
La 6ème étape du Tour de France Abbeville - Le Havre passe par la Seine-Maritime, ce jeudi 9 juillet. Aussi, la mobilisation est à son maximum pour accueillir dans les meilleures conditions cet événement sportif. Revue de détail avec les services du Département.

Pour cette 102ème édition, 170 kilomètres seront donc parcourus en Seine-Maritime et 45 communes du Département seront traversées.

> Découvrez ici le parcours et les horaires de passage en Seine-Maritime

Le Département, en charge de l’entretien et de la gestion du réseau routier départemental, est un partenaire privilégié des organisateurs de la grande boucle. "La mobilisation des agents départementaux et les investissements constants sur les routes départementales, garantissent aux véhicules et aux cyclistes sécurité et confiance dans le bon déroulement de l’épreuve lors de son passage en Seine-Maritime", souligne-t-on a l'Hôtel du département.

Le passage des coureurs le long de la côte d’Albâtre mobilisera le 9 juillet prochain 150 agents, 24 camions balayeuses, 19 fourgons d’intervention et 35 véhicules légers.

En amont, les efforts des équipes départementales se sont portés sur un repérage complet de l’itinéraire afin d’envisager, en partenariat avec les communes traversées, d’éventuels travaux. Quelques jours avant l’épreuve, un balayage complet de l’itinéraire et un ramassage mécanique des déchets seront réalisés par les équipes du Département.

En parallèle, des panneaux de déviation seront installés aux abords du parcours pour prévenir et dévier les automobilistes. Les accotements plats ont également été fauchés et équipés de poubelles pour permettre l’installation du public et surtout préserver l’environnement direct. Après le passage des coureurs, les équipes seront une nouvelle fois sur le qui-vive pour que la circulation reprenne son cours.

​Pour ne rien manquer de l'organisation

Cinq étapes sont essentielles au bon déroulement de l’étape en Seine-Maritime :

- Préparer la route pour une sécurité optimale de la manifestation en coordination avec l’organisation ASO (Amaury Sport Organisation) et ADF (Association des Départements de France), la Préfecture et les services de l’État, les communes et le Département de la Somme.

- Étudier les conditions d’exploitation des routes pour le jour J. Les routes seront, en moyenne, fermées à la circulation pendant 5 heures.

- Préparer l’exploitation pour le jour J : procéder au fauchage de la végétation sur les zones potentielles de rassemblement des spectateurs, enlever les déchets, installer les 50 panneaux d’information sur les principaux axes sécants, procéder au balayage les jours précédents le passage du Tour, etc.

- Le jour J : assurer une dernière patrouille sur l’ensemble de l’itinéraire, mettre en place les dispositifs prévus (540 bottes de paille, 630 séparateurs de voie et 375 poubelles).

Les 150 agents mobilisés seront répartis sur le terrain, en particulier sur les 44 carrefours identifiés sur l’itinéraire. Cinq heures avant le passage de la course, la patrouille technique du Tour de France dite « patrouille avant » vérifiera l’itinéraire et posera les panneaux à destination des coureurs.

- Replier le dispositif après le passage des coureurs : dès le passage de la Garde Républicaine, les équipes procèderont au repliement de tout le dispositif mis en place.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com