Publicité.



Le Havre : lui volait dans les pharmacies et les bars-tabac, ses frères et soeurs recelaient


Publié le Mercredi 9 Décembre 2015 à 18:42 l Actualisé le 10/12 - 15:46


Une douzaine de pharmacies et de bars-tabac du Havre et de Honfleur ont été victimes du voleur havrais (Photo d'illustration)
Une douzaine de pharmacies et de bars-tabac du Havre et de Honfleur ont été victimes du voleur havrais (Photo d'illustration)
Les auteurs d'une série de vols et de recel de vols dans des pharmacies et bars-tabac du Havre (Seine-Maritime) mais aussi de Honfleur (Calvados) ont été démasqués au terme d'une longue et difficile enquête de la brigade anti-cambriolages de la sûreté urbaine du Havre.

Les faits remontent au mois de juillet 2014. Ils ont été commis toujours selon le même mode opératoire. Un individu, parfois accompagné d'un jeune homme ou d'une femme, se présentait dans une pharmacie ou un bar-tabac. Il s'arrangeait pour détourner l'attention du pharmacien ou du buraliste et s'emparait discrètement de diverses choses (produits para-pharmaceutiques, cigarettes, argent liquide...). Parfois, il se laissait enfermer dans les toilettes et, après la fermeture du bar-tabac, il quittait les lieux avec son butin.

Une douzaine de plaintes de victimes ont ainsi été enregistrées par les services de police du Havre, en moins d'un mois.

Les policiers ont profité d'un faux-pas de l'auteur de ces vols pour remonter jusqu'à lui et ses complices, à savoir ses deux soeurs et son frère.

En vérité, c'est une victime, un pharmacien, qui a mis la puce à l'oreille des enquêteurs après avoir été victime d'un vol d'argent. C'est en revoyant ce même homme qui, la veille, était venu dans son officine, qu'il a immédiatement fait un rapprochement. Le pharmacien a alors noté le nom qui figurait sur l'ordonnance présentée par la soeur du suspect venue chercher des médicaments en compagnie de son frère.

Le travail des policiers à consisté ensuite à faire des recoupements et à mettre en place un dispositif de surveillance du havrais.

Les investigations de la police technique et scientifique permettront d'apporter des éléments déterminants pour la suite de l'enquête. Sur les lieux d'un vol, dans un restaurant, est retrouvée en effet la carte d'identité de l'homme suspecté. Son nom : Franck X, âgé de 34 ans. Dans un bar-tabac, ce sont ses empreintes qui sont relevées.

Les enquêteurs ont alors la quasi-certitude de tenir l'auteur de tous ces vols commis par ruse et/ou par effraction.

Fin 2014, la décision est prise d'aller l'interpeller chez lui. Mais quand les policiers arrivent l'homme est introuvable. Son frère et ses deux soeurs sont toutefois interpellés et placés en garde à vue. De nombreux objets provenant des vols sont découverts lors des perquisitions au domicile de la fratrie, défavorablement connue des services de police. Les trois frères et soeurs sont remis en liberté.

Les enquêteurs continuent de rechercher Franck. Et ils retrouvent sa trace dans le courant de l'été dernier ...à la maison d'arrêt de Metz, dans l'est de la France, où il est incarcéré. Extrait de sa cellule il y a une quinzaine de jours, pour être interrogé par les policiers havrais, le mis en cause reconnait être l'auteur des vols et en avoir fait profiter son frère et ses soeurs. Il confie alors aux enquêteurs ne pas pouvoir s'empêcher de voler.

Franck a fait l'objet d'une procédure pour vols aggravés avant de regagner la prison de Metz. Son frère et ses soeurs, âgés respectivement de 29, 35 et 22 ans, devront se présenter devant le tribunal correctionnel du Havre en août 2016 pour recel de vols.




EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE



C'est à l'affiche




Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE