Seine-Maritime.

Le Havre : les faux agents d'ERDF embrouillent la vieille dame et lui volent sa carte bancaire


Mardi 19 Septembre 2017 à 12:09

Une personne âgée de 88 ans s'est fait voler sa carte bancaire et son code secret par deux faux agents d'ERDF, prétextant venir pour changer son compteur électrique...

.

Les enquêteurs ont procédé à des investigations de police technique et scientifique dans l'habitation (Illustration)
Les enquêteurs ont procédé à des investigations de police technique et scientifique dans l'habitation (Illustration)
Malgré les appels à la vigilance sans cesse répétés, les personnes âgées continuent d'être les victimes d'usurpateurs en tout genre. 

Ils viennent changer le compteur électrique..

Derniers faits en date : hier lundi, vers 15 heures, deux pseudo-agents d'ERDF se sont présentés au domicile d'une femme de 88 ans, dans le quartier de la place Albert René au Havre, et prétextant venir changer son compteur électrique ont réussi à pénétrer dans l'habitation. Tandis que l'un des individus s'emploie à détrouner l'attention de la vieille dame, son complice entreprend de visiter toutes les pièces, expliquant qu'il doit compter le nombre de prises électriques. 

         Fausse qualité : les conseils de la police
 
Les services de police rappellent une nouvelle fois qu'il est fortement déconseillé de faire entrer chez soi toute personne inconnue, sous aucun prétexte et quelque soit sa qualité (policier, agent EDF, des eaux, couvreur, plombier....)

Il est recommandé, en l'absence de rendez-vous, de demander la carte professionnelle du visiteur par l'entrebailleur de la porte et, en cas de doute, de composer le 17 (police secours).

...et repartent avec la carte bancaire

Avant de prendre congé de l'octogénaire, les deux malfaiteurs lui demandent sa carte bancaire ainsi bien sûr que le code secret afin, précisent-ils, d'enregistrer le nouveau compteur électrique. Les faux agents s'empressent ensuite de partir ... avec le précieux sésame.

Dès qu'elle a été prévenue, la police a procédé à l'audition de la victime et à des investigations de police technique et scientifique dans l'habitation, afin de rechercher d'éventuelles traces d'empreintes digitales ou génétiques.

L'enquête devra déterminer si les faux agents ont fait usage de la carte bancaire dans un distributeur automatique de billets ou auprès de commerçants.














Publicité.














PUBLICITE













Suivez-nous sur Facebook