---

Le Havre : les cambrioleurs d'une auto-école arrêtés en flagrant délit grâce à un témoin


infoNormandie / Mercredi 6 Avril à 18:59

Illustration@Google Maps
Illustration@Google Maps
L'attention d'un riverain a permis l'interpellation en flagrant délit des cambrioleurs d'une auto-école du Havre, en Seine-Maritime.

Dans la nuit de lundi 4 à mardi 5 avril, vers 4 heures du matin, un habitant de la place Maurice Blard, dans le quartier de Rouelles, est témoin depuis sa fenêtre d'un curieux manège. Il remarque deux individus qui semblent forcer la porte d'entrée d'une auto-moto-école, puis les voit s'engouffrer a l'intérieur et en repartir quelques instants après.

Le témoin appelle police-secours et rapidement un équipage de la brigade anti-criminalité rapplique à point nommé : les deux suspects reviennent en effet à cet instant vers l'auto-école. Ils sont interpellés.

Pied-de-biche et tournevis

Sur l'un des suspects, les policiers en civil découvrent une enveloppe contenant une coquette somme d'argent. Celle-ci a été dérobée dans l'auto-école. Lors des recherches, un pied-de-biche et un tournevis qui ont été utilisés pour fracturer la porte du commerce sont retrouvés sur la voie publique un peu plus loin.

Dans un premier temps, les mis en cause, deux Havrais de 19 ans, ne reconnaissent pas directement les faits. Ils déclarent avoir été "incités à faire du mal" par un troisième homme qui demeure introuvable. Pour cause, il n'a jamais existé comme ils l'ont admis un peu plus tard lors de leur audition.

Placés en détention provisoire

Déférés ce mercredi après-midi au palais de justice du Havre, à l'issue de leur garde à vue, les cambrioleurs présumés ont été présentés à un magistrat du parquet qui leur a notifié un placement en détention provisoire jusqu'à leur comparution immédiate demain jeudi.

Les deux jeunes gens ne sont pas des inconnus pour les services de police et de la justice : ils sont déjà sous contrôle judiciaire et font l'objet d'une mesure leur interdisant d'entrer en contact.
 










Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook