Le Havre : le policier tue l'homme qui le menaçait avec un couteau


Mardi 16 Décembre 2014 à 08:49 l Actualisé Mercredi 17 Décembre 2014 - 01:08



Un policier du Havre, menacé par un homme armé d'un couteau, a fait usage de son arme de service et a blessé mortellement son agresseur, un Havrais âgé de 30 ans. Les faits sont survenus au cours de cette nuit de lundi à mardi, vers 1 heure du matin, dans le quartier de la Mare Rouge, au Havre.

Les policiers sont tout d'abord informés par un témoin qu'un individu se balade avec un couteau à la main, rue Florimond Laurent. Un équipage se rend sur place et découvre que l'individu armé vient de blesser de plusieurs coups de couteau (22 plaies ont été relevées) un homme de 32 ans, avenue du Bois au Coq, pour des raisons et dans des circonstances ignorées. Les deux hommes se connaissaient-ils ? Avaient-ils eu un différend auparavant ?

Il se rue sur le policier avec son couteau

Arrivé sur place, un des gardiens de la paix demande alors à l'individu de lâcher son arme, mais ce dernier se rue sur le fonctionnaire le menaçant directement avec son couteau, indique ce matin une source proche de l'enquête. A cet instant, s'estimant en situation de légitime de défense, le policier sort son arme et tire en direction de son agresseur. Un second policier, voyant son collègue en difficulté, tire également sur l'agresseur, le blessant mortellement

Originaire du Havre, la victime des coups de couteau quant à elle porte des plaies notamment au niveau de la gorge. Elle est transportée à l'hôpital Jacques Monod, par les sapeurs-pompiers. Le pronostic vital ne serait pas engagé.

Il aurait agressé deux femmes auparavant

L'auteur des coups de couteau et des menaces sur le policier était connu des services de police et de la justice pour avoir été impliqué dans des vols à main armée, des vols avec violences et des violences.

Selon des informations recueillies par infoNormandie, ce dernier aurait agressé auparavant deux femmes dans la rue entre son domicile et le lieu où il a été tué. 

Les investigations ont été confiées par le parquet du Havre à l'antenne locale de la police judiciaire. Les deux gardiens de la paix qui ont tiré sont entendus actuellement par les enquêteurs.

Une autopsie a été ordonnée par le procureur de la République afin de permettre au médecin légiste de préciser les causes de la mort et de déterminer le nombre de balles dont la victime a été atteinte. Selon les résultats communiqués ce mardi après-midi par le procureur du Havre, l'homme a été atteint par dix balles sur la vingtaine tirées par les deux policiers.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com