Le Havre : le chauffard, ivre et sans permis, prend des risques incalculables pour échapper aux policiers


Dimanche 18 Mai 2014 à 22:37 l Actualisé Lundi 19 Mai 2014 - 11:28



Pour des raisons dé sécurité pour les autres usagers, les policiers ont renoncé à poursuivre la voiture du chauffard dans les rues du Havre (Photo d'illustration)
Pour des raisons dé sécurité pour les autres usagers, les policiers ont renoncé à poursuivre la voiture du chauffard dans les rues du Havre (Photo d'illustration)
Délit de fuite, mise en danger d'autrui, conduite sous l'empire d'un état alcoolique et de stupéfiants, défaut de permis, violences sur agent de la force publique, outrages et rebellion, refus d'obtempérer... Ce sont quelques-uns des onze délits qui ont été retenus ce dimanche 18 mai à l'encontre d'un automobiliste Havrais ! 

A l'origine, vers 14 heures, un banal accident de la circulation rue Salengro dans le quartier Sanvic au Havre. Un témoin appelle les sapeurs-pompiers pour le signaler. Rien de grave. Police secours arrive à son tour sur les lieux.

Refus d'obtempérer

Alors que les policiers procèdent aux premières constatations, leur attention est attirée par les cris d'un pompier qui s'en prend à un automobiliste - le fameux témoin qui les a alertés. Ce dernier en repartant au volant de sa voiture bouscule les cônes de sécurité servant à baliser l'accident.

Les policiers s'approchent alors pour le contrôler et se rendent compte immédiatement que le conducteur sent l'alcool. Il est ivre. Mais il refuse de se faire contrôler et prend la fuite. Son signalement est diffusé, et une patrouille de la brigade anti-criminalité (BAC) le prend alors en chasse dans les rues de la ville.

Course-poursuite

Le fuyard prend d'énormes risques pour échapper à ses poursuivants : il grille les feux rouges, monte sur les trottoirs, oblige les piétons à courir sur les passages protégés pour ne pas se faire écraser. Une femme qui traverse la chaussée avec une poussette manque d'être renversée. 

La course-poursuite dure ainsi jusqu'à l'avenue René Coty. L'équipage de la BAC, par mesure de sécurité pour les autres usagers, décident d'arrêter de le suivre. Les policiers savent déjà que le véhicule n'a pas été volé et ont identifié son propriétaire. Ils se rendent à proximlité de son domicile pour l'attendre.

Une dizaine de minutes plus tard, le chauffard est interpellé, avec toutefois beaucoup de difficultés. Le conductreur se rebelle et insulte les policiers avant d'être finalement maîtrisé et ramené à l'hôtel de police où il est placé en garde à vue.

Pas un inconnu de la police

Le Havrais, âgé de 26 ans, n'est pas un inconnu : il a déjà eu maille à partir avec la police pour trafic de stupéfiants, vols, outrage et rebellion à agents de la force publique.

Dans sa voiture, une matraque est retrouvée ainsi que 2 grammes d'héroïne. Le jeune homme devait faire l'objet ce dimanche soir d'une prolongation de garde à vue. Il pourrait être jugé en comparution immédiate dès ce lundi 19 mai devant le tribunal correctionnel du Havre.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com