SEINE-MARITIME.

Le Havre : ivre et sans permis, la jeune femme insulte et menace de mort les policiers


Lundi 2 Février 2015 à 11:57 l Actualisé Lundi 2 Février 2015 - 16:50



La conductrice a été interpellée lors d'un banal contrôle routier dimanche matin au Havre (Photo d'illustration)
La conductrice a été interpellée lors d'un banal contrôle routier dimanche matin au Havre (Photo d'illustration)
Les policiers havrais ont dû faire preuve d'autorité pour parvenir à maîtriser une conductrice particulièrement virulente, qui était ivre, conduisait sans permis et tenait des propos outrageant.

A la base, un banal contrôle routier, dimanche matin rue Jean-Jacques Rousseau, au Havre. Police-secours intercepte une voiture parmi d'autres. Les gardiens de la paix demandent à la conductrice de présenter ses papiers : elle déclare ne pas les avoir sur elle.

1,42 g d'alcool dans le sang

La jeune femme (elle est âgée de 21 ans), qui ne semble pas dans un état normal, confie ne plus avoir de permis de conduire. Invitée à souffler dans l'éthylotest, le contrôle d'alcoolémie s'avère positif : 1,42 gramme par litre de sang.

A partir de là, l'automobiliste n'a pas d'autre choix que de suivre les fonctionnaires jusqu'au commissariat. Mais elle refuse de monter dans le véhicule de police et tente de prendre la fuite à pied. Vite rattrappée, elle est menottée. A cet instant, la jeune femme devient très violente : elle porte des coups de pieds aux gardiens de la paix et les insulte de tous les noms d'oiseaux.

Kouachi et Koulibali...

Alors qu'elle est ramenée au poste, elle continue de plus belle à donner des coups de pieds dans le siège du conducteur. Puis elle fait référence aux frères Kouachi et à Koulibali, les terroristes tués lors des attentats à Paris, contre Cherlie Hebdo et l'épicerie kascher de Vincennes.

Elle est finalement placée en cellule de dégrisement (où elle continue à vociférer), puis en garde à vue. Lors de son audition, après avoir retrouvé tous ses esprits, l'automobiliste a reconnu les faits et notamment avoir tenu ces propos.

Convoquée au tribunal le 19 juin

En attendant, elle s'est vu notifier une procédure pour conduite sous l'empire d'un état alcoolique, conduite malgré une annulation de permis, violences volontaires et outrages sur agents dépositaires de l'autorité publique, rébellion et menaces de mort.

Elle est ressortie libre du commissariat avec une convocation devant le tribunal correctionnel du Havre pour le 19 juin prochain.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com