Publicité.



Lancé à 160 km/h sur les routes de campagne avec les gendarmes aux trousses


Publié le Mardi 5 Mars 2013 à 20:31 l Actualisé le 06/03 - 10:21


Un cambrioleur a pris des risques considérables pour échapper aux gendarmes lancés à ses trousses sur des petites routes de campagne dans l'Eure.

Tout commence à Civières, un village proche d'Ecos. Un agriculteur est intrigué par la présence suspecte d'une camionnette Renault Trafic, garée à proximité d'une propriété. Par précaution, il relève le numéro de la plaque d'immatriculation et prend soin de mémoriser l'aspect vestimentaire du conducteur.

Course poursuite

Il prévient iensuite la gendarmerie. Une patrouille est justement dans le secteur et va rend à la rencontre du témoin qui raconte ce qu'il a vu. Les gendarmes veulent s'assurer qu'ils n'ont pas affaire à un cambrioleur. Ils entreprennent alors des recherches. Et le hasard veut qu'ils localisent le véhicule suspect à Ecos.

A cet instant, l'automobiliste dont le signalement correspond démarre en trombe bientôt poursuivi par la voiture de gendarmerie. Débute alors une course poursuite à travers les villages de la région. Le fuyard fait ronfler le moteur de sa fourgonnette, il roule parfois jusqu'à 160 km/h !

Un périple de 40 km

Un périple d'une quarantaine de kilomètres où le conducteur fait fi des règles minimum imposées par le code de la route. Il grille feux rouges, stops, ligne continue.... Les gendarmes doivent finalement déployé leur herse à Vézillon, près des Andelys pour immobiliser la camionnette. En vain, malgré des pneus crevés il continue sa route encore quelques kilomètres.

Le chauffard est enfin interpellé. Dans son véhicule, les enquêteurs retrouvent divers objets dont une montre en or volée à Civière. Ramené à la brigade, où il est placé en garde à vue, l'homme âgé d'une trentaine d'années et originaire de la région parisienne, nie être l'auteur de ce cambriolage.

Jugé immédiatement

Il est néanmoins présenté à un magistrat du parquet d'Evreux et jugé dans la foulée en comparution immédiate, poursuivi pour refus d'obtempérer, délit de fuite, conduite sans permis, mise en danger d'autrui... Il a écopé de 9 mois d'emprisonnement dont six mois avec sursis. Il est sorti libre du palais de justice.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE