---

La voiture volée finit sa course contre un feu tricolore en voulant échapper à la police


infoNormandie / Jeudi 19 Septembre à 21:34

SOTTEVILLE-LES-ROUEN (Seine-Maritime). La voiture était volée et son conducteur n'avait pas de permis et était au volant avec un taux d'alcoolémie de 0,88 gramme par litre de sang !

La brigade anti-criminalité (Bac) a encore dû employer les grands moyens pour tenter d'intercepter une Fiat 500 qui circulait à vive allure et sans respecter les feux rouges dans les rues de Sotteville-lès-Rouen, cette nuit de jeudi vers 1h50 du matin.

Course poursuite

L'attention de la patrouille a été ainsi attirée alors qu'elle se trouvait place place du 19 mars 1962. A la vue des policiers, le conducteur a refusé d'obtempérer et s'est mis à accélérer empruntant dangereusement la rue Ledru-Rollin. Une course-poursuite s'est alors engagée, mais pas pour longtemps. A l'intersection avec le boulevard de l'Europe, la Fiat 500 a percuté une Fiat Ibiza avant de terminer sa course contre un feu tricolore

Le fuyard a abandonné la voiture toute fumante sur place, et s'est enfui en courant en direction de la clinique de l'Europe. Rattrapé par les gardiens de la paix, il a été neutralisé et menotté. Il présentait des contusions au niveau du front, mais son état n'a pas nécessité d'hospitalisation.

Auteur d'un home-jacking

Interrogé par les policiers, l'homme, âgé de 28 ans et domicilié à Rouen, a reconnu avoir dérobé la Fiat 500 au cours d'un home-jacking, commis dans la nuit rue Ernest-Renan à Sotteville. C'est-à-dire qu'il est entré par effraction dans une maison, a volé les clefs et est parti avec le véhicule.

Au cours de sa garde à vue qui se prolongeait ce jeudi soir, il a reconnu également être privé du permis de conduire. Cerise sur le gâteau, le dépistage d'alcoolémie a révélé un taux de 0,88 gramme par litre de sang.











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook