La suppléante de 83 ans du candidat FN frappée et menacée de mort à Sartrouville


Mercredi 18 Mars 2015 à 10:04 l Actualisé Mercredi 18 Mars 2015 - 12:53



Une enquête a été ouverte à la suite de l'agression dont a été victime Marie-Françoise Lagroua, suppléante du candidat du Front National, Didier Palix, dans le canton de Sartrouville (Yvelines).

La victime âgée de 83 ans, a déclaré aux policiers avoir été frappée et menacée de mort par un couple âgé de 25 ans environ alors qu'elle collait des affiches électorales avenue de la Concorde à Sartrouville, hier mardi vers 11 heures, dans le cadre de la campagne pour les élections départementales dont le premier tour a lieu ce dimanche 22 mars. 

Marie-Françoise Lagroua est suppléante du candidat du Front National, Didier Palix , sur cette pohoto, dans le canton de Sartrouville (Photo @FN)
Marie-Françoise Lagroua est suppléante du candidat du Front National, Didier Palix , sur cette pohoto, dans le canton de Sartrouville (Photo @FN)
L'octogénaire porte les stigmates des coups qu'elle a reçus : une bosse à la tête et une rougeur à une pommette. Elle a déposé plainte et a indiqué aux enquêteurs du commissariat de Sartrouville  qu'elle se rendra ultérieurement à l’unité médico-judiciaire de Versailles pour examen.

Lors de l'agression, une passante est intervenue pour lui porter secours. L'audition de cette femme, témoin des faits, qui a pu être identifiée, devrait permettre aux enquêteurs de déterminer les circonstances dans lesquelles ces violences se sont déroulées.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com