Trois dirigeants de la société Huis Clos, spécialisée dans la vente de portes et fenêtres sur mesure et dont le siège social est près de Rouen, ont été placés en garde à vue mardi 10 septembre. Ils ont été entendus par la police judiciaire - et laissés libres - dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Rouen sur des “pratiques commerciales douteuses”.

La société Huis Clos dans la tourmente judiciaire : des commerciaux accusés d'abus de faiblesse


Jeudi 12 Septembre 2013 à 11:32 l Actualisé Jeudi 12 Septembre 2013 - 19:04



L'enseigne Huis Clos compte 130 magasins en France et 1500 salariés environ (Photo d'illustration @Google Maps)
L'enseigne Huis Clos compte 130 magasins en France et 1500 salariés environ (Photo d'illustration @Google Maps)
SEINE-MARITIME. Plusieurs plaintes ont été déposées par des clients ces derniers mois, un peu partout en France, mettant en cause des commerciaux de la société Huis Clos. L'enquête porte sur des soupçons d’abus de faiblesse, confirme le procureur de la République adjoint de Rouen. Certains “vendeurs peu scrupuleux” auraient développé toute une série d’arguments plus ou moins douteux pour parvenir à placer une commande et parfois même un crédit auprès de personnes âgées, fragilisées par la maladie ou ne maîtrisant pas bien le français.

94 victimes et un montant de 3M€

Quatre-vingt-quatorze victimes auraient d’ores et déjà été recensées et “le produit de l’infraction” s’élèverait à 3 millions environ, selon nos informations. Les faits reprochés porteraient essentiellement sur les18 derniers mois.

Des cadres du comité de direction ont été auditionnés. Mais seulement trois l’ont été sous le régime de la garde à vue : le président-directeur général de la société René Bertin, Jean-Marc Plutau, directeur général et un autre cadre. Ils ont été laissés libres à l’issue de leur audition mercredi soir.

Pratiques individuelles ou politique d'entreprise ?

“C’est une enquête compliquée et qui va demander beaucoup d'investigations car il s’agit d’une entreprise importante. Il y a des victimes dans toute la France”, souligne une source judiciaire.

Les investigations policières, qui durent depuis "cinq à six mois" vont devoir déterminer “où sont les responsabilités et le degré d’implication des uns et des autres”. D'établir surtout s’il s’agit de "pratiques individuelles de commerciaux ou s’il s’agit d’une volonté délibérée de l’entreprise de recourir à ces pratiques au-delà de ce qui est tolérable, dans un souci d’augmenter son chiffre d’affaires ”.

1500 salariés et 130 magasins

Huis Clos, dont le siège social est à Mont-Saint-Aignan, près de Rouen, est spécialisée dans la vente de portes et fenêtre sur mesure et de systèmes de chauffage. Fondée en 1990 par René Bertin, ex-président du Football-club de Rouen (FCR), elle emploie 1500 salariés environ et possède quelque 130 magasins dans l’Hexagone pour un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros. Elle a été placée en redressement judiciaire en mai dernier.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com