Publicité.



La sécurité des sites touristiques renforcée en Seine-Maritime, après l'attentat de Nice


Publié le Lundi 18 Juillet 2016 à 20:37 l Actualisé le 19/07 - 10:38


Le dispositif Sentinelle va être renforcé à Rouen et au Havre (photo@préfecture de l'Eure)
Le dispositif Sentinelle va être renforcé à Rouen et au Havre (photo@préfecture de l'Eure)
Alors qu'un hommage national a été rendu ce lundi 18 juillet aux victimes de l'attentat du 14 juillet à Nice (84 morts et des dizaines de blessés), la préfète de Normandie et de Seine-Maritime, Nicole Klein, a réuni ce même jour dans la soirée, à Rouen, un "état-major de sécurité" rassemblant les trois parquets (Rouen, Dieppe et Le Havre), les forces de sécurité intérieure ainsi que les autorités militaires de Seine-Maritime afin de fixer les modes d'actions des forces Sentinelle et de la réserve opérationnelle.

Cette réunion a permis de faire un bilan des mesures déjà en place sur le département et de définir les adaptations du dispositif.

En premier lieu, il a ainsi été décidé de renforcer la protection des sites touristiques et des grands rassemblements estivaux, organisés ou spontanés, susceptibles de générer une forte affluence.

"Pour ce type d’événements, une attention particulière doit être maintenue par les organisateurs et élus concernés sur les mesures de sécurité (palpation de sécurité, ouverture des sacs..). Pour ce faire, il leur est demandé de se rapprocher des autorités de police compétentes dans leur ressort territorial", explique la préfète dans un communiqué publié ce soir.

Les autres mesures consistent à :

assurer un contrôle maximum des flux dans les transports publics et les axes de circulation.

"À cet effet, il est demandé aux opérateurs de transports et à la population d'exercer une vigilance particulière et de signaler tout colis, objet ou comportement suspects".

• intensifier le contrôle aux frontières dans les terminaux portuaires et aéroportuaires (contrôles d'identité, ouverture des coffres..)

renforcer la participation des
militaires au dispositif Sentinelle
.

Dans ce cadre, en complément de la section en place sur Rouen qui effectue quotidiennement des patrouilles dynamiques et statiques en différents points de la ville, une section sera, dés ce mardi 19 juillet, dédiée à la sécurisation de la ville du Havre.

Afin d’accroître les possibilités de contrôles, précise la préfecture, ces patrouilles seront systématiquement accompagnées d'un officier ou agent de police judiciaire permettant ainsi d'utiliser pleinement les dispositions légales sous le contrôle de l'autorité judiciaire.

Appel à la mobilisation des réservistes

Les moyens supplémentaires alloués en Seine-Maritime comprennent également la mobilisation d'effectifs de la réserve opérationnelle (police, gendarmerie et armées).

La surveillance d'événements tels que le Festival Murmure du son à Eu ou les festivités du 14 juillet a ainsi pu être renforcée par la réserve opérationnelle de la gendarmerie. 30 réservistes de la gendarmerie sont d'ailleurs quotidiennement employés en renfort des unités locales.

A noter que la Seine-Maritime compte 283 réservistes de la gendarmerie nationale et 86 réservistes de la police nationale.

"La réserve opérationnelle permet à chacun de renforcer les forces de sécurité au service de nos concitoyens", rappelle la préfecture, qui invite "toutes les personnes qui se retrouvent dans ces valeurs et souhaitent faire partie de cette réserve à se rapprocher des commissariats ou des brigades de gendarmerie".





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE