---

Interdictions et restrictions de la consommation de l'eau.

La sécheresse gagne du terrain en Seine-Maritime et dans l'Eure


infoNormandie / Vendredi 23 Juin à 13:32

Photo © infonormandie
Photo © infonormandie
Le déficit pluviométrique de ces derniers mois et les premières semaines du mois de juin frappées par un important ensoleillement, de fortes températures et une absence de pluie ont eu pour conséquence une absence de recharge des eaux souterraines.

La situation de "sécheresse" s’est aggravée dans l'Eure et en Seine-Maritime, constatent les préfectures des deux départements qui ont pris, via des arrêtés, une série de mesures visant à limiter la consommation de l’eau afin de préserver le milieu aquatique et les nappes phréatiques.

Seuil de crise franchi dans l'Eure

L’Eure aval franchit le seuil de crise en raison du niveau de la nappe phréatique.

Afin de limiter la pression des prélèvements sur la nappe, il est notamment interdit :
  • d’arroser les espaces publics (trottoirs, terrasses, parterres, terrains de sport,...) sauf avec des réserves d’eau de pluie,
  • de remplir les piscines,
  • de laver les véhicules en dehors des stations professionnelles disposant d’un recyclage de l’eau sur ce territoire.
 
L’irrigation agricole est soumise également à restriction horaire. « Compte tenu de la situation, des contrôles seront organisés pour vérifier le respect des mesures », prévient la préfecture de l'Eure.
 
Les communes du bassins de l’Iton et de l’Avre amont sont placées en alerte renforcée et les communes des bassins de la Calonne, de la Charentonne, de la Risle amont, de l’Eure moyenne, de l’Avre aval et moyen sont placées en alerte.

Les mesures en Seine Maritime

La sécheresse gagne du terrain en Seine-Maritime et dans l'Eure
Même situation en Seine-Maritime. La majeure partie département est concernée par des restrictions d’usages. En témoigne le dernier bulletin de suivi de l’étiage émis par la DREAL Normandie, l’intégralité du département a atteint des seuils caractérisant un état de sécheresse.

Sept des neuf zones de Seine-Maritime (voir la carte ci-dessus) font l’objet d’un arrêté de restrictions des usages :
 
  • Atteinte du seuil de crise sur la zone n° 5 (Etretat, Yport, Pointe de Caux, Commerce, embouchure de la Seine) et la zone n° 6 (Austreberthe, Val des noyers, Vallée de Seine). 
 
  • Atteinte du seuil de l’alerte renforcée sur les zones n°3 (Saâne, Vienne, Scie, Varenne, Arques), n°1 (Bresle) et n° 2 ( Yères, Eaulne, Béthune).
 
  • Atteinte du seuil de l’alerte pour les zones n° 4 (Durdent, Dun, Veules, Valmont, Ganzeville), et n° 7 (Cailly, Aubette, Robec, Vallée de la Seine).
 
  • Atteinte du seuil vigilance (pas d’arrêté de restrictions d’usages en vigilance) pour les cours d’eau les zones n° 8 (Andelle) et n° 9 (Epte).
 
 
L’atteinte du seuil de « vigilance » n’implique pas de restrictions mais requiert un comportement citoyen économe en eau et une surveillance accrue des niveaux d’eau par les services de l’État.

En revanche, l’atteinte des seuils d’ «alerte », « alerte renforcée » et « crise » déclenche la prise d’arrêtés préfectoraux prescrivant des mesures coordonnées de surveillance, de limitation, voire d'interdictions provisoires des usages de l'eau.


A noter pour les particuliers :

> Dès l’alerte, il est interdit de remplir les piscines, les plans d’eau et de laver la voiture (sauf en station professionnelle).

> L’arrosage du jardin est interdit entre 8h et 20h en alerte renforcée et il est complètement interdit dès le seuil de crise.

> Le nettoyage des terrasses et façades est interdit entre 8h et 20h en alerte et complètement interdit en alerte renforcée.

Pour en savoir +
Le guide pratique de la sécheresse en Seine-Maritime, mis en ligne sur le site www.seine- maritime.gouv.fr présente un tableau décrivant les principales restrictions d’usages selon les seuils.

L'ensemble des informations relatives à cette situation est disponible sur le site de la délégation interservices de l'eau et de la nature (DISEN) : http://dise.seinemaritime.agriculture.gouv.fr/











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook