Publicité.



La plaque à la mémoire d'Ilan Halimi brisée : réaction indignée de Bernard Cazeneuve et du CRIF


Publié le Dimanche 3 Mai 2015 à 18:27 l Actualisé le 03/05 - 19:26


Ilan Halimi (Photo DR)
Ilan Halimi (Photo DR)
Le Parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) a ouvert une enquête suite à la dégradation constatée du monument érigé dans le cimetière de Bagneux à la mémoire d'Ilan Halimi, un jeune français supplicié en 2006 par le "gang des barbares" en raison de sa religion juive.

"Quelles que soient les causes de cette dégradation, que l'enquête confiée aux services de police établira, elle constitue un choc pour la famille et les proches d'Ilan Halimi", souligne Bernard Cazeneuve, qui déclare "s'associer à leur peine et les assure de son soutien, et de sa détermination à ce que l'enquête permette rapidement que toute la lumière soit faite".

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a, de son côté, exprimé, ce dimanche soir, "sa consternation et son indignation suite à la dégradation de la plaque en mémoire à Ilan Halimi au cimetière de Bagneux", en région parisienne.
 
 "Cet acte odieux souille la mémoire d'un jeune homme enlevé, torturé et assassiné en 2006, parce qu'il était juif", écrit le CRIF, dans un communiqué.

"Cette profanation, poursuit-il, est à la fois une atteinte à la mémoire d'un homme et aux valeurs mêmes de notre pays" et "rappelle à tous combien la lutte contre l'antisémitisme doit être aujourd'hui une priorité".



ACTUALITE | Le chiffre du jour








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE