Publicité.



Ce qu'il faut savoir.

La plage du Havre neutralisée pour une opération de déminage lundi 14 novembre


Publié le Jeudi 10 Novembre 2016 à 11:03 l Actualisé le 10/11 - 12:17


Un périmètre de 400 mètres environ sera mis en place en bordure de la plage, afin de permettre aux démineurs de neutraliser en toute sécurité pour les riverains le bloc de béton contenant des explosifs (Illustration@Marine nationale)
Un périmètre de 400 mètres environ sera mis en place en bordure de la plage, afin de permettre aux démineurs de neutraliser en toute sécurité pour les riverains le bloc de béton contenant des explosifs (Illustration@Marine nationale)
Un bloc de défense côtière pouvant contenir une charge explosive a été découvert le 25 juillet dernier sur la plage du Havre (Seine-Maritime).

Cet engin explosif historique nécessite la mise en place d'une opération de déminage par les plongeurs démineurs de la Marine nationale, affectés à Cherbourg (GPD Manche). Elle aura lieu le lundi 14 novembre à partir de 14 heures.

Cette opération, détaille la préfecture maritime, s'articulera selon les modalités suivantes :

• Un Poste de Commandement Opérationnel (PCO) sera activé le lundi 14 novembre, à la sous-préfecture du Havre et sera placé sous l’autorité de François Lobit, sous-préfet du Havre.

Ce poste de commandement associera le groupe des plongeurs-démineurs, le service interministériel régional des affaires civiles et économiques de défense et de la protection civile (SIRACEDPC) de la préfecture de la Seine-Maritime, la police nationale, les sapeurs-pompiers et la ville du Havre.

• L’opération nécessitera la mise en place d’un périmètre de sécurité de 400 mètres vers la terre où les démineurs interviendront sur les obus et le bloc de défense.

• Un arrêté municipal a été pris le 7 novembre 2016 pour interdire la circulation des véhicules et des piétons dans le périmètre de protection.

• Un arrêté du préfet maritime établit un périmètre de sécurité de 800 mètres, interdisant toute activité en mer. Un avis urgent aux navigateurs (avurnav) sera également émis par la préfecture maritime en vue d'informer les usagers de la mer. La sécurité du plan d'eau sera assurée par un navire de la gendarmerie maritime.

• Une zone d’interdiction de survol de 800 mètres d’altitude sera mise en place.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE