Publicité.



La permanence d'Elbeuf vandalisée : qui en veut au Parti socialiste ?


Publié le Mercredi 5 Décembre 2012 à 10:44 l Actualisé le 01/01


Pour la troisième fois en quelques jours, des locaux du Parti socialiste sont la cible de vandales en Seine-Maritime.  Dans la nuit de lundi à mardi, un "commando" s'est cette fois attaqué à la vitrine de la permanence du PS d'Elbeuf, place de la République. Des inscriptions revendicatives, à la peinture blanche, ont été relevées : "non à l'aéroport", "solidarité avec les expulsés", "des légumes, pas du bitume", "non au régime Vinci" ou encore "stop à la violence policière". Des slogans en rapport avec les événements qui secouent depuis des semaines Notre-Dame-des-Landes (NDDL) où le gouvernement veut imposer son projet de construction d'aéroport, dans la banlieue de Nantes, la ville du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.
La section d'Elbeuf du parti socialiste a déposé une plainte.
La semaine dernière, une quinzaine d'opposants à l'aéroport réunis sous la bannière ZAD (zone à défendre) s'était introduite dans les locaux de la fédération socialiste de Seine-Maritime, rue d'Elbeuf à Rouen. Ils comptaient y passer la nuit, mais ils avaient finalement accepté de quitter les lieux après avoir obtenu la promesse d'une entrevue avec des responsables socialistes.
Quelques jours auparavant, la devanture de la permanence socialiste de Rouen, rue de la République, avait été dégradée à coups de masse . Dans tous les cas, la consigne du PS est de déposer plainte contre X.





SEINE-MARITIME | POLITIQUE | ROUEN | LE HAVRE | EURE | NORMANDIE




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE