---

La jeune femme roulait trop vite, ivre, sans permis et au volant d'une voiture "empruntée"


Publié le 10 Avril 2013 à 17:28 / Actualisé le 10/04/2013 - 23:00

Une voiture qui roule à vive allure et en sens interdit a de quoi attirer l'attention de n'importe quel policier. C'est ce qui s'est passé dans la nuit de mardi à ce mercredi vers 1 h 45, en plein coeur de Caudebec-lès-Elbeuf (Seine-Maritime).

Un équipage de la brigade anticriminalité (Bac) se trouvait dans les parages lorsqu'il a remarqué une Twingo qui s'est engouffrée à contresens dans la rue du général de Gaulle. A la vue des policiers, la conductrice a fait mine de s'arrêter pour stationner sa voiture, afin d'échapper au contrôle. Que nenni.

"C'est pas moi qui conduisais"

Invitée à présenter ses papiers d'identité et ceux du véhicule, la conductrice qui était accompagnée d'un jeune homme de 19 ans, a d'abord essayé de faire avaler aux policiers que ce n'est pas elle qui conduisait et que la Twingo ne lui appartenait pas.

Une explication qui n'a pas tenu longtemps. Pour cause, la jeune femme n'avait pas le permis et conduisait en état d'ébriété, avec plus d'un 1,30 gramme d'alcool par litre de sang, comme devait le révéler l'éthylomètre.

Ramenée à l'hôtel de police, l'automobiliste originaire d'Elbeuf a été placée en cellule de dégrisement avant de pouvoir être auditionnée. Elle a dû également expliquer pourquoi elle était au volant de cette Twingo, appartenant à un homme de 64 ans qui ne la connaît pas.

Une affaire bien embrouillée

Joint par les enquêteurs, ce dernier a affirmé avoir prêté son véhicule à sa fille, laquelle a assuré aux fonctionnaires s'être fait voler les clés dans son sac à main au cours d'une soirée.

Une affaire bien embrouillée que les policiers vont devoir éclaircir.











Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook