La hausse de la taxe foncière met en colère le président d'Alcéane


Mardi 24 Septembre 2013 à 17:47 l Actualisé Mardi 24 Septembre 2013 - 17:59



Jean Moulin
Jean Moulin
« La hausse de la taxe foncière par le Conseil général est une attaque contre le logement social », estime Jean Moulin, adjoint au maire du Havre chargé des finances, et président du bailleur social Alcéane. Dans un commiqué, l'élu havrais dénonce « l’augmentation massive du taux de taxe foncière bâti du Conseil général de la Seine Maritime ».

Il explique« En adoptant une hausse de 12,5% de son taux de taxe foncière, le Conseil général impose en effet au bailleur social un accroissement de ses dépenses fiscales de plus de 588 000 euros en 2013 ! Il est également bon de rappeler que depuis 2004, ce taux fixé par le Conseil général a augmenté de 92% ! »
 
Jean Moulin précise qu’Alcéane intégrera toutefois « cette contrainte supplémentaire dans son budget sans pénaliser ses locataires, composé pour une grande partie de familles à très petit budget. A titre d’exemple, cette hausse d’impôt correspond à l’équivalent d’une hausse des loyers de 1,2% ou encore au coût de la réhabilitation totale de 30 logements ».

Il se félicite en revanche de « la stabilité des taux d’imposition de la Ville du Havre et de la baisse de la Taxe des ordures ménagères fixée par la CODAH »
 
Alcéane, Office Public de l’Habitat de la Ville du Havre, constitue le premier bailleur social de l'agglomération havraise, avec 15 396 logements répartis sur 13 communes. Alcéane représente 48% du parc immobilier social du Havre. 
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com