Publicité.



La folle équipée du chauffard havrais s'achève par plusieurs tonneaux près de Dieppe


Publié le Vendredi 11 Septembre 2015 à 17:06 l Actualisé le 13/09 - 11:03


Illustration. Les gendarmes avaient établi un barrage à la sortie de la RN 27, à Manéhouville avant d'arriver à Dieppe
Illustration. Les gendarmes avaient établi un barrage à la sortie de la RN 27, à Manéhouville avant d'arriver à Dieppe
L'automobiliste qui, au volant d'une Alfa Romeo, a forcé un contrôle de police hier jeudi en milieu d'après-midi, a été déféré ce vendredi soir au palais de justice de Rouen, ainsi que sa passagère âgée de 21 ans. Il devaient être présentés tous les deux à un magistrat du parquet en vue de poursuite judiciaires. Le conducteur encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement.

Cet Havrais de 30 ans, devra répondre d'une série de faits : refus d'obtempérer aggravé par la mise en danger d'autrui, délit de fuite, défaut de maîtrise, défaut d'assurances et quelques autres infractions graves au code de la route.

>> Ici, le rappel des faits

Tout a commencé par un refus d'obtempérer à la suite d'une infraction routière, commise sur le rond-point situé au niveau des Docks 76, à Rouen.

Deux motards de la formation motocycliste urbaine (FMU), témoins des faits, ont alors tenté de rattraper l'automobiliste pour le verbaliser. Mais ce dernier a brusquement accéléré et pris la fuite, poursuivis à distance par les deux motards.

Prise en chasse, l'Alfa Romeo s'est engagée sur l'avenue du Mont-Riboudet où dans sa course folle elle a percuté deux véhicules en stationnement. Le véhicule a ensuite pris la direction de l'autoroute A150 en direction de Barentin, avec aux trousses les deux motards et un véhicule de la brigade anti-criminalité.

Un motard renversé : 40 points de suture au visage

Le chauffard roulait à vive allure - avec des pointes à 180 km/h - et dangereusement, pour échapper à ses poursuivants. À hauteur de Canteleu, dans la course-poursuite, l'un des motards a été involontairement percuté par une voiture que la conductrice n'aurait pas vu arriver. Le policier a chuté lourdement sur la chaussée. Sérieusement blessé au visage, il a été conduit au CHU de Rouen. Ses blessures ont nécessité 40 points de suture. En outre, il souffre d'une fracture du nez.

Ce triste accident a d'autant plus motivé l'autre motard et l'équipage de la BAC de continuer à poursuivre le chauffard, qui leur a fait courir d'énormes risques sur la route jusqu'à son interception par les gendarmes, sur la RN27 à hauteur de Manéhouville, quelques kilomètres avant d'arriver à Dieppe.

Interpellé après plusieurs tonneaux avant Dieppe

Alertée par le centre d'information et de commandement (CIC) de l'hôtel de police de Rouen, la gendarmerie d'Offranville avait mis en place en effet un rétrécissement de la chaussée (sur une voie au lieu de deux) pour contraindre le fuyard à s'arrêter au barrage. Mais se voyant piégé, l'individu a tenté de forcer le passage sur la voie de gauche. C'est alors qu'il a perdu le contrôle de son véhicule qui a fait plusieurs tonneaux avant de s'immobiliser dans le fossé. Les deux occupants n'ont été blessés.

Le conducteur et la passagère ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat de Dieppe.

L'automobiliste encourt, au maximum, une peine de 5 ans d'emprisonnement.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE