La femme écrasée par un train près de Rouen s'est donné la mort confirme l'enquête


Samedi 1 Février 2014 à 11:15 l Actualisé Samedi 1 Février 2014 - 12:30



SEINE-MARITIME - La femme qui a trouvé la mort vendredi soir peu avant 18 heures,  à Notre-Dame-de-Bondeville, écrasée par un TER assurant la liaison Rouen - Dieppe, s'est jetée volontairement sous le train. A son domicile, à Houppeville, une commune toute proche, les policiers ont découvert une lettre dans laquelle elle indique clairement son intention de mettre fin à ses jours. Selon ses proches, elle était atteinte d'une maladie et dépressive. Elle était âgée de 50 ans.

  • Lire aussi
Une femme tuée par un train à un passage à niveau à Notre-Dame-de-Bondeville
Suicide sur la voie ferrée : Le trafic ferroviaire a repris sur les lignes Rouen - Le Havre et Dieppe








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com