Publicité.



La course poursuite se termine pour eux en cellule de dégrisement


Publié le Jeudi 7 Mars 2013 à 18:10 l Actualisé le 08/03 - 00:11


PETIT-QUEVILLY - Ivre au volant, un automobiliste a cru bon prendre des risques pour échapper à un contrôle de police. C'était mardi vers 18 heures, à Petit-Quevilly (Seine-Maritime).

Le conducteur d'une Audi A3 se fait remarquer par une patrouille du groupe de sécurité de proximité (GSP) en franchissant une ligne blanche pour aller se garer devant un tabac de l'avenue Jean-Jaurès. Les policiers décident alors de le contrôler. Ils placent leur véhicule derrière l'Audi, mais au moment où ils s'apprêtent à demander au conducteur à baisser sa vitre, ce dernier fait une marche arrière et repart en trombe.

Il tente de semer les policiers

La voiture de police se lance à sa poursuite. Une poursuite qui va les entraîner sur la Sud3, via la bretelle d'accès des Pâtis. L'Audi fonce à toute allure malgré une circulation dense à cette heure de la soirée. Pour semer les policiers, elle emprunte, la bande d'arrêt d'urgence puis quitte la voie rapide par le sortie des Quais de Seine.

Le véhicule suspect doit stopper à l'approche d'un feu rouge. Mais redémarre aussitôt en slalomant dans l'embouteillage. Mais à un moment donné il est coincé. Les policiers surgissent et invitent le conducteur à sortir du véhicule. Il refuse dans un premier temps et se résigne finalement à se laisser interpeller par les fonctionnaires. L'homme, excité, est menotté.

En état d'ivresse

En inspectant l'Audi A3, les policiers découvrent une bombe lacrymogène. Ils demandent également aux passagers de sortir. Celui qui est à l'avant refuse et les policiers doivent utiliser la force pour l'extraire du véhicule.

Le conducteur et ses passagers sont emmenés à l'hôtel de police. Ils sont soumis à un dépistage d'alcoolémie qui se révèle positif. L'éthylomètre affiche un taux de 1,32 gramme par litre de sang pour le conducteur qui est placé immédiatement en cellule de dégrisement, ainsi que ses deux passagers, âgés de 25 et 32 ans et domiciliés respectivement à Canteleu et Barentin.

Le conducteur de l'Audi, âgé lui de 25 ans et originaire de Petit Couronne, est ressorti de l'hôtel de police à l'issue de sa garde à vue avec une procédure pour refus d'obtempérer, conduite en état d'ébriété et port d'arme de 6e catégorie (la bombe lacrymogène). Il devra répondre de ses actes prochainement devant le tribunal correctionnel de Rouen.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE