La communauté havraise attend et soutient la filière de l’éolien en mer


Publié le Mardi 28 Juillet 2015 à 08:41 l Actualisé le 28/07 - 23:14

Sébastien Tasserie, adjoint au maire du Havre participera à la réunion de clôture du débat public ce mardi 28 juillet à Mers-les-Bains. Il en profitera pour affirmer l’ambition havraise en faveur de la filière de l'éolien en mer.

A l’occasion du débat public organisé par la Commission particulière du débat public (CPDP) du 24 avril au 31 juillet dernier, les représentants de la Chambre de commerce et d’industrie du Havre, de HAROPA – Port du Havre, de la Ville et de la Communauté d’Agglomération du Havre se sont associés pour la production d’un cahier d’acteurs : "ils réaffirment ainsi leur soutien au déploiement de cette filière industrielle d’avenir porteuse de développement et d’emplois tant pour la Place Havraise que pour la Normandie", soulignent les intéressés dans un communiqué, dont nous reproduisons les principaux extraits.

"Avec la nouvelle turbine de 8 MW en développement destinée aux champs éoliens du Tréport, de Saint-Brieuc et de Noirmoutier, AREVA, à travers la co-entreprise créée avec GAMESA dénommée ADWEN, prend résolument une avance sur les autres formes de production concurrentes.

A travers ces projets, et celui du Tréport en particulier, la communauté havraise renouvelle son soutien :

· au déploiement de la filière de l’éolien en mer qui participera à l’évolution du mixte énergétique, objectif du Grenelle de l’Environnement ;

· au développement d’une nouvelle filière industrielle avec des entreprises de premier rang et des sous-traitants, qui, de Dunkerque à Cherbourg, se préparent à travers elle à conquérir de nouveaux marchés à l’international.

Enfin, cette formidable opportunité est une occasion historique d’insuffler une dynamique de croissance tournée vers la recherche, vers la formation des jeunes sur de nouveaux métiers et vers la valorisation du savoir-faire de la communauté portuaire et du tissu industriel havrais. Une dynamique qui devrait se traduire par la création de quelque 2 000 emplois.

 








Publicité.




PUBLICITE





Pour être informé en temps réel



PUBLICITE














Suivez-nous sur Facebook