Publicité.



La bijouterie Lepage au Havre dévalisée par deux malfaiteurs


Publié le Vendredi 18 Janvier 2013 à 11:27 l Actualisé le 01/01


Un vol particulièrement violent a été commis jeudi 17 janvier au préjudice de la bijouterie Lepage, avenue René Coty au Havre (Seine-Maritime). Deux individus casqués et gantés ont pénétré dans la boutique vers 18 h 45. Tout de suite les employés ont compris ce qui se passait en voyant les deux hommes brandir une bombe lacrymogène.

Employés et clients couchés à terre

De fait, les malfaiteurs annoncent tout de suite la couleur en demandant au personnel et aux clients de se coucher au sol. Certains sont même molestés. Une des employées, sous la menace, est contrainte d'ouvrir quelques-unes des vitrines. Les deux inconnus s'empressent alors de rafler tous les bijoux de valeur qui sont exposées, montres, colliers, bagues, gourmettes. Le préjudice n'a pas été communiqué.

Une voiture de police, se rendant sur une intervention toute sirène hurlante, met en fuite les malfaiteurs qui sautent précipitamment sur un scooter de forte cylindrée, un T-max, et prennent la fuite devant des passants pour le moins médusés.

Trois suspects placés en garde à vue et remis en liberté

Des recherches sont immédiatement entreprises par les services de police. Le scooter est retrouvé un peu plus tard abandonné rue Jean-Cocteau. Deux hommes, très jeunes, sont à cet instant aperçus en train de s'engouffrer dans une voiture conduite par un troisième homme. Ils sont immédiatement interpellés. Les signalements semblent correspondre à ceux décrits par les victimes - six employés et deux clients - de la bijouterie Lepage. Les trois individus sont alors placés en garde à vue, pour être auditionnés. Mais, en l'absence de preuves ils sont remis en liberté au bout de quelques heures. Les policiers de la Sûreté urbaine n'ont retrouvé sur eux ni les bijoux ni des éléments qui auraient pu permettre de les confondre.

Une enquête est ouverte pour vol avec violence (et non pas pour vol à main armée, la bombe lacrymogène n'étant pas considérée comme une arme en tant que telle).



Mots-clés :


EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE



C'est à l'affiche




Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE