Normandie.

La Région verse 1,5 million d'euros au projet de consolidation de la falaise de Villerville (14)


Publié le Mercredi 28 Décembre 2016 à 11:28 l Actualisé le 29/12 - 23:00



Un projet de confortement de la falaise est en cours d'étude devrait (Illustration extraite du dossier)
Un projet de confortement de la falaise est en cours d'étude devrait (Illustration extraite du dossier)
Le conseil régional de Normandie a annoncé qu'elle s’engageait à accompagner financièrement, à hauteur de 1,5 million d'euros, le projet de sécurisation de la falaise de Villerville (Calvados), confrontée à des risques de glissements de terrain. Cette intervention financière est destinée à remédier aux risques pesant sur les activités économiques. 

Hervé Morin, président de la Région, a annoncé la bonne nouvelle par courrier à Michel Marescot, maire de Villerville.

Depuis de nombreuses années, une portion d’environ 300m du littoral de la commune de Villerville est confrontée à des risques de glissements de terrain qui constituent une menace importante sur des activités économiques locales.

Menacée par des glissements de terrain

La mairie de Villerville a ainsi engagé en 2014 des études techniques pour évaluer le coût des travaux à mettre en œuvre pour conforter cette falaise. Elle souhaite désormais lancer concrètement le projet de sécurisation de la falaise grâce à la mise en place d’une paroi cloutée qui permettra de préserver le centre-ville de Villerville des risques de glissements de terrain.

Dans le cadre de ses compétences économiques, la Région soutiendra la mise en œuvre de ce projet à hauteur de 1,5 million d’euros, en complément notamment du financement apporté par l’Etat au titre du fonds Barnier. Cette aide devrait être intégrée au futur contrat de de territoire qui sera signé avec la Communauté de communes Cœur Côte Fleurie.

LIRE AUSSI >Projet de confortement de la falaise de Villerville


Mots-clés : falaise, Normandie, Villerville







Publicité.



PUBLICITE





S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE












Suivez-nous sur Facebook