Publicité.



La BMW s'écrase contre un arbre : deux morts et un blessé grave à Cléon


Publié le Dimanche 29 Décembre 2013 à 10:08 l Actualisé le 30/12 - 13:40


SEINE-MARITIME - Deux personnes ont trouvé la mort dans un accident de la route et une autre a été transportée au CHU de Rouen dans un état grave, ce dimanche 29 décembre. Il s'agit de trois cousins âgés de 16, 18 et  22 ans, tous originaires de Cléon.

Le drame est survenu un peu avant 6 h 45, rue de Tourville-la-Rivière (D7) dans une ligne droite devant l'usine Renault à Cléon, près d'Elbeuf.

Le conducteur avait 18 ans

Pour une cause indéterminée, le jeune conducteur d'une BMW Série 3 a perdu le contrôle de son véhicule qui s'est écrasé contre un arbre. Le choc a été d'une violence extrême. A leur arrivée, les secours ont découvert deux des occupants décédés à l'intérieur de la voiture, le conducteur de la puissante berline âgé de 18 ans et un des passagers. Les sapeurs-pompiers ont dû les désincarcérer.

L'accident s'est produit rue de Tourville, dans une ligne droite, devant l'usine Renault de Cléon (@Google Maps)
L'accident s'est produit rue de Tourville, dans une ligne droite, devant l'usine Renault de Cléon (@Google Maps)
Un troisième occupant, passager arrière et âgé de 16 ans, a été découvert à l'extérieur du véhicule, grièvement blessé. Il a été pris en charge par le médecin du SAMU qui lui a prodigué les soins d'urgence sur place. La victime dont le pronostic vital est engagé, a été conduite au CHU Charles-Nicolle. 

C'est un témoin de l'accident qui a alerté les secours. Selon ses déclarations, il aurait vu la voiture faire une embardée avant de percuter une rangée d'arbres.

Vitesse, alcool ou chaussée glissante ? 

Une enquête a été ouverte par les services de police afin de déterminer les circonstances de cette sortie de route. Des prélèvements ont été effectués sur les occupants de la BMW afin de vérifier la présence ou non d'alcool ou de stupéfiant. La vitesse, l'alcool conjugués avec une chaussée glissante pourraient être à l'origine de cette perte de contrôle mortelle.

Quelques minutes avant l'accident, une patrouille de police avait tenté de contrôler le conducteur de la BMW alors que celle-ci était arrêtée à un feu rouge. Mais alors que les fonctionnaires descendaient de leur véhicule, l'automobiliste a redémarré brusquement. « Il n'y a pas eu de course-poursuite », assure la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP). Ce contrôle était justifié par le fait que le jeune conducteur n'avait pas attaché sa ceinture de sécurité, souligne-t-on encore.

L'enquête a été confiée lundi matin à la brigade des accidents et délits routiers (BADR) de l'hôtel de police de Rouen.

50 morts sur les routes en Seine-Maritime et 37 dans l'Eure

Ce nouveau drame de la route porte à 50 le nombre de tués en Seine-Maritime depuis le début de l'année.

« Ce nombre reste encore trop élevé », soulignait le préfet Pierre-Henri Maccioni, dans un communiqué publié avant les fêtes de Noël, et dans lequel il appelle les automobilistes à la vigilance et à la prudence dans leurs déplacements « afin que ces fêtes ne soient pas endeuillées ».

A cet effet, le représentant de l'Etat a donné pour instruction aux services de police et de gendarmerie d'être particulièrement mobilisés et « de faire acte de fermeté sur les routes du département, à l'occasion des départs et des retours de vacances mais également aux abords des lieux festifs et des établissements de nuit ».

Même mise en garde dans l'Eure où 37 personnes ont trouvé la mort sur les routes depuis le début de l'année.

 
20% des accidents mortels dus à l'alcool

Comme le rappelle la préfecture, près de 30% des accidents mortels impliquent au moins un conducteur ayant un taux d'alcool dépassant le taux légal. Pour 20% des accidents mortels, il s'agit de la cause principale. Le facteur stupéfiants est quant à lui présent dans 12,5% des accidents mortels.

Le cocktail alcool/stupéfiants 
multiplie par 14 le risque d'être responsable d'un accident mortel. 

« Il est facile de s’organiser afin qu’une soirée entre amis, un déjeuner en famille ou un repas d’affaires ne se termine pas tragiquement : la solution la plus simple consiste à consommer des boissons qui ne contiennent pas d’alcool, ou à désigner un conducteur sobre en début de soirée, un « SAM » car « celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ».






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE