Publicité.



L'un des braqueurs du Nicotiana à Val-de-Reuil condamné à 9 mois de prison ferme


Publié le Jeudi 13 Juin 2013 à 17:47 l Actualisé le 13/06 - 18:19


L'enquête sur le braquage du tabac-presse Le Nicotiana en jenvier dernier à Val-de-Reuil (Eure) s'annonçait très difficile pour les policiers qui disposaient au départ de très peu d'éléments. Mais comme souvent en pareil cas, la police technique et scientifique a fait parler les quelques indices retrouvés sur place. Ce qui a amené les enquêteurs à confondre puis à interpeller l'un des malfaiteurs présumés.

Il vide le tiroir-caisse

Il est environ 19 h 30, ce 16 janvier 2013. C'est quasiment l'heure de la fermeture pour le tabac-presse à l'enseigne Nicotiana. Quand soudain, deux hommes encagoulés et vêtus de gilets fluorescents font irruption dans la boutique. L'un brandit une grosse bonbonne de gaz lacrymogène. Il menace alors la caissière qui s'écarte. L'individu en profite pour vider le tiroir-caisse et empocher quelque 250 euros en espèce.

Son complice, maîtrise dans le même temps la gérante qui n'entend pas rester immobile. Les deux malfaiteurs conduisent alors les deux femmes dans la réserve et exigent qu'elles leur ouvrent le coffre-fort. Et là, ils raflent 12 000 euros. Ils enferment ensuite la caissière et la gérante dans la réserve après les avoir copieusement arrosées de gaz lacrymogène. Lorsque les deux victimes parviennent à se libérer et à prévenir les secours, les deux agresseurs sont sans doute déjà loin. En tout cas, les recherches entreprises dans la soirée ne permettent pas de les retrouver.

Ecroué à la prison d'Evreux

Les premières investigations vont permettre aux policiers de saisir quelques objets abandonnés sur place par les braqueurs. Leur exploitation par l'identité judiciaire va s'avérer intéressante. Les traces ADN et d'empreintes digitales permettent en effet d'identifier formellement l'un des individus, un homme de 23 ans originaire de de Val-de-Reuil. Interpellé mardi matin à son domicile, le suspect a été placé en garde à vue au cours de laquelle il a reconnu les faits.

Présenté à un magistrat du parquet d'Evreux, l'homme a été jugé le jour même selon la procédure de comparution immédiate. Il a écopé d'une peine de 18 mois d'emprisonnement dont 9 mois ferme. Le tribunal correctionnel a délivré à son encontre un mandat de dépôt. Il a été écroué à la maison d'arrêt d'Evreux.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE