Publicité.



L'un des braqueurs de la bijouterie d'Argentan faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen


Publié le Vendredi 19 Avril 2013 à 19:10 l Actualisé le 20/04 - 00:50


(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
A une dizaine de kilomètres près, les braqueurs présumés d'une bijouterie d'Argentan (Orne) échappaient à la police française. Leur arrestation mercredi à Forbach (Moselle) alors qu'ils regagnaient probablement leur pays, la Lituanie, via l'Allemagne, s'est opérée tout en douceur par les fonctionnaires de la Police aux frontières (PAF).

Les trois suspects circulaient à bord d'une Polo Volkswagen. C'est ce véhicule signalé volé après un hold-up dans une bijouterie d'Argentan, qui a attiré l'attention des policiers. La voiture a été interceptée et ses occupants retenus le temps de vérifier leur situation.

L'un des hommes faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen délivré par un juge de la Haye (Hollande). Il est soupçonné d'appartenir à un réseau international spécialisé dans les vols à main armée avec violences contre des bijouteries.

Ils ligotent les deux vendeuses

Les trois individus, âgés entre 20 et 39 ans, ont ainsi été remis à la police judiciaire de Metz, dans le cadre des investigations conduites par leurs collègues du SRPJ de Rouen, en charge d'enquêter sur plusieurs braquages commis en Basse-Normandie.

Restait à les confondre dans le hold-up de la bijouterie Diveu, commis mardi 16 avril vers 18 h 30 à Argentan. Une attaque pour le moins violente, puisque les malfaiteurs n'ont pas hésité à malmener les deux vendeuses, à leur entraver les poignets et les pieds avec du ruban adhésif pour les neutraliser et les empêcher d'appeler au secours. Les individus sont repartis en emportant un joli butin de bijoux de valeur exposés dans les vitrines.

Identifiés par leurs victimes

Des faits que deux des trois suspects ont reconnu au fil de leurs interrogatoires par les policiers de l'antenne caennaise du SRPJ, en charge de l'enquête. Ils ont d'ailleurs été reconnus, sur photos, l'un formellement, l'autre avec moins de certitude par les deux vendeuses. Lors de leur audition, les victimes avaient indiqué que leurs agresseurs avaient un accent des pays de l'Est.

Le troisième homme a été mis en cause par ses complices dans le vol de la Polo qui leur a servi à s'enfuir.

Lors de leur interpellation, aucune arme n'a été retrouvée sur eux, pas plus que les bijoux. Les malfaiteurs ont affirmé aux policiers les avoir perdu au cours de leur fuite...

Placés en détention provisoire

Ils ont été présentés à un magistrat du parquet de Metz sur mandat d'amener délivré par un juge d'instruction d'Argentan. Les trois braqueurs présumés ont été mis en examen pour "vol en réunion et séquestration, vol de véhicule et recel de vol". Ils ont été placés en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention (JLD).

Ils seront déférés mardi prochain au palais de justice d'Argentan afin d'être présentés au juge d'instruction, chargé du dossier.

Suspectés dans un braquage manqué à Trouville

Pour les policiers normands, l'enquête n'est pas terminée. Ils vont devoir maintenant essayer d'établir si cette équipe lituanienne n'a pas commis d'autres braquages en Normandie. Le mode opératoire utilisé à Argentan n'est guère différent de celui utilisé à Trouville-sur-Mer, lors d'une tentative de vol à main armée dans une bijouterie du centre ville le 13 avril dernier.

Les malfaiteurs étaient trois également. Le braquage avait tourné court : le bijoutier s'était interposé et une bagarre s'en était suivie. L'un des individus avait fait usage de gaz lacrymogène pour refouler le commerçant, tandis qu'un complice perdait son arme de poing dans la bagarre.

Lire aussi:
Les braqueurs d'une bijouterie d'Argentan interpellés en Moselle
Deux bijouteries braquées en moins de 24 heures en Basse-Normandie





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE