Publicité.



L'auteur d'une série de méfaits dans l'Eure et en Seine-Maritime arrêté dans une voiture volée


Publié le Lundi 5 Janvier 2015 à 17:26 l Actualisé le 06/01 - 00:20


Le mis en cause a demandé le report de son procès afin de pouvoir préparer sa défense. Il sera jugé le 27 janvier, mais en attendant il est parti en détention provisoire (Photo d'illustration)
Le mis en cause a demandé le report de son procès afin de pouvoir préparer sa défense. Il sera jugé le 27 janvier, mais en attendant il est parti en détention provisoire (Photo d'illustration)
L'auteur présumé d'un vol à l'arraché, de vols à la roulotte et d'un vol de voiture a été incarcéré ce lundi 5 janvier à la maison d'arrêt de Rouen. Déféré dans la matinée au palais de justice, il devait être jugé en comparution immédiate. Mais comme le permet les dispositions de la loi, il a demandé un délai afin de pouvoir préparer sa défense.

Le tribunal correctionnel a donc décidé de renvoyer son procès au 27 janvier prochain. En attendant, le prévenu a fait l'objet dun placement en détention provisoire.

Vol d'un sac à main à Bosc-Roger-en-Roumois

Samedi 3 janvier, vers 12 heures, un équipage de la brigade anti-criminalité repère une Renault 19 stationnée rue du Morvan, à Saint-Etienne-du-Rouvray. Ce véhicule, de couleur verte, est activement recherché depuis quelques heures. En particulier, après un vol à l'arraché d'un main à main commis la veille vers 17 heures, sur le parking du magasin Simply Market à Bosc-Roger-en-Roumois (Eure).

Des témoins ont vu l'agresseur de la femme s'engouffrer dans une Renault 19 verte. Les policiers mettent alors en place une discrète surveillance autour du véhicule suspect rue du Morvan. Leur patience est vite récompensée : à 14 h 40, un individu se dirige vers la Renault puis s'installe au volant et démarre.

Il prend la fuite en marche arrière...

Il ne va pas très loin : les policiers barrent la sortie de la résidence pavillonnaire. Le suspect ne se démonte pas, il enclenche la marche arrière, monte sur le trottoir et se retrouve rue Ambroise Broizat. Au passage, alors qu'il recule, la Renault percute une Clio qui passe à ce moment là : les deux femmes âgées de 67 et 79 ans qui sont à l'intérieur sont très choquée. Il heurte également une Peugeot 205 garée un peu plus loin.

Alors qu'il s'apprête à s'enfuir, il est intercepté et interpellé par les policiers. Dans la voiture, qui porte les stigmates d'un véhicule volé (porte forcée, démarreur arraché et fils reliés entre eux), le sac à main volé dans l'Eure est retrouvé. L'homme est immédiatement placé en garde à vue.

La Renault 19 volée à Oissel

Les investigations policières permettent d'établir que la Renault 19 a été volée le 31 décembre à Oissel. Elle a été signalée à plusieurs endroits, en particulier sur le parking de l'enseigne Métro, un grossiste en produits pour les commerçants, où plusieurs vols ont été constatés dans des véhicules.

Le mis en cause n'a pas nié les faits lors de son interrogatoire par les enquêteurs du quart judiciaire.
 





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE