L'ambulance finit sa course dans un bar : quatre blessés transportés au CHU de Rouen


Mercredi 15 Janvier 2014 à 12:08 l Actualisé Mercredi 15 Janvier 2014 - 15:41



La collision s'est produite ici, à l'intersection des rues Lafayette et de Lessard, sur la rive gauche de Rouen. L'ambulance a été projetée dans la devanture du café Le Floréal (à gauche) @Photo d'illustration Google Maps
La collision s'est produite ici, à l'intersection des rues Lafayette et de Lessard, sur la rive gauche de Rouen. L'ambulance a été projetée dans la devanture du café Le Floréal (à gauche) @Photo d'illustration Google Maps
ROUEN (Seine-Maritime) - C'est un accident de la circulation comme un autre qui s'est produit dans la nuit de mardi à ce mercredi 15 janvier. A la différence que celui dont il est question ici a mis en cause une ambulance qui transportait dans l'urgence une malade vers le CHU de Rouen.

La collision est survenue vers 2 h 40 du matin, à l'intersection des rues Lafayette et de Lessard, sur la rive gauche de Rouen. L'ambulance, gyrophare et avertisseur en action, a été percutée par une Peugeot 306 qui, arrivant pas la rue de Lessard, n'aurait pas respecté le "stop". Le choc a été d'une extrême violence. L'ambulance, une Fiat Ducato, a été projetée et a terminé sa course dans la devanture du bar "Le Floréal" qui fait le coin des rues de Lessard et Lafayette. La vitirine de l'établissement a volé en éclats, le plafond a été endommagé ainsi que le mobilier (tables et chaises).

Les quatre occupants de l'ambulance, dont une femme de 33 ans qu'ils conduisaient à l'hôpital, ont été légèrement blessés. Ce sont les sapeurs-pompiers qui les emmenés au CHU Charles Nicolle.

L'automobiliste a pris la fuite à pied, sans se préoccuper de l'état des victimes. La propriétaire de la 306 s'est toutefois présentée sur les lieux de l'accident où elle a pu fournir l'identité du conducteur de sa voiture.

Une enquête est ouverte par la brigade des accidents et délits routiers (BADR) afin de déterminer les circonstances de la collision et la responsabilté de chacun des mis en cause.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com