Publicité.



L'affaire du Taser : l'homme brûlé n'était plus en garde à vue lorsqu'il a quitté l'hôpital


Publié le Lundi 7 Janvier 2013 à 15:00 l Actualisé le 14/03 - 23:11


Le suspect interpellé dans des conditions difficiles vendredi soir sur une aire de l'autoroute A 13 dans le secteur de Gaillon (Eure) a bien quitté, dans la matinée de dimanche, les urgences du CHU de Rouen, où il avait été admis vendredi soir, vers 20 heures et placé sous la surveillance de deux gendarmes dans le cadre d'une garde à vue.

Selon nos informations, il n'était plus à ce moment-là en garde à vue, le parquet d'Evreux l'ayant levée compte tenu de l'état de santé du jeune homme grièvement brûlé dans une explosition provoquée par une décharge électrique d'un pistolet Taser au contact de gaz lacrymogène. Quand il est parti de l'hôpital, sans doute aidé par des proches, la surveillance avait été officiellement levée.

Qu'est-il devenu ? Pour le moment, les autorités, notamment celles de la gendarmerie, se refusent à faire le moindre commentaire. Le parquet d'Evreux devrait communiquer dans la soirée sur les circonstances de cette affaire qui reste décidément bien floue...


Lire aussi : Brûlé lors d’un tir de Taser :le suspect s’est-il vraiment enfui de l’hôpital de Rouen ?



EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE



C'est à l'affiche




Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE