La Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et les Jeunes agriculteurs (JA) d'Ile de France ont lancé un appel à la mobilisation générale pour un blocus de Paris ce jeudi 21 novembre afin disent-ils d’exprimer leur « ras-le-bol d’une sur-fiscalisation ».

Jeudi noir sur les routes d'Ile-de-France : les agriculteurs appellent à un blocus de Paris


Mercredi 20 Novembre 2013 à 21:32 l Actualisé Mercredi 20 Novembre 2013 - 22:27



Des rassemblements sont prévus à partir de 7 heures sur tous les axes routiers menant à Paris, "pour faire entendre la voix d’une agriculture aujourd’hui sacrifiée".  Les secteurs les plus touchés seront le sud et l'ouest de l'Ile-de-France, en particulier les autoroutes A6, A10, A12, A13 et A15, ainsi que les routes nationales 12, 20 et 118 (Essonne, Les Yvelines, le Val d'Oise).

Toutefois, des perturbations ne sont pas à exclure sur le reste du réseau de la région parisienne, indique le centre régional d'information et de coordination routière (CRCIR). Aussi, la Préfecture de police "conseille aux automobilistes de différer leurs déplacements et de privilégier les transports en commun".

Barrages filtrants, mais...

Selon Damien Greffin, le président de la FDSEA d'Ile-de-France, il n'est pas envisagé de bloquer totalement les grands axes, mais plutôt d'organiser des barrages filtrants. Cependant, il n'exclut pas des blocages à certains endroits. " Il ne faut pas grand chose pour paralyser Paris", prévient-il.

Pour les agriculteurs qui manifesteront au volant de leurs tracteurs, "toute l’agriculture, de l’amont à l’aval, est aux premiers rangs d’un matraquage tous azimuts. Des réglementations environnementales toujours plus exigeantes, des contrôles toujours plus nombreux, des contraintes réglementaires de plus en plus fortes, sans oublier les augmentations de TVA et l'éco-taxe... sont le quotidien de tout un secteur, des coopératives aux concessionnaires, en passant par toutes les productions : grandes cultures, spécialisées, activités équines, élevage..." 

"La coupe est pleine"

Selon les organisateurs de cette action, " ce n’est plus un avertissement lancé au Ministre de l’agriculture, mais un ultimatum, pour dire non à une politique agricole qui n’est que décroissance, redistribution sociale, distorsion de concurrence et baisse du pouvoir d’achat pour le consommateur".

"La coupe est pleine", affirment Damien Greffin et Grégoire de Meaux, président des Jeunes agriculteurs. Ils exigent donc « une fois encore la démission du Ministre de l’Agriculture pour incompétence notoire avec la mise au rebut formel de toutes ces taxes, contraires au redressement productif visé et tant attendu par la France ».

Les points de ralliements des agriculteurs sont prévus sur la RN12 à Bazainville (près de Houdan, Yvelines) à 4 h 45, aux Alluets-le-Roi (près d'Orgeval, Yvelines) à 5 heures, à Jumeauville (près d'Epône, Yvelines) à 5 h 30. Un rassemblement est également prévu au Mc Donald d'Eragny (Val d'Oise) à 5 h 30.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com