SAINT-ETIENNE-DU-ROUVRAY (SEINE-MARITIME).

Ivre et sans permis, il entame une course-poursuite avec la police à plus de 150 km/h


Jeudi 12 Février 2015 à 13:13 l Actualisé Jeudi 12 Février 2015 - 15:59



L'automobiliste, en état d'ivresse et sans permis, roulait dangereusement et à vive allure lorsque les policiers ont voulu l'intercepter pour le contrôler (Photo d'illustration @DGPN)
L'automobiliste, en état d'ivresse et sans permis, roulait dangereusement et à vive allure lorsque les policiers ont voulu l'intercepter pour le contrôler (Photo d'illustration @DGPN)
Son permis de conduire est annulé, alors quand les policiers veulent l'arrêter cette nuit à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, il engage avec eux une course-poursuite avec des pointes proches de 180 km/h !

Un automobiliste a été interpellé à l'issue d'une course-poursuite après s'être dérobé à un contrôle des policiers de la brigade anti-criminalité (Bac).

Au volant d'une Ford Fiesta, le conducteur âgé de 30 ans et domicilié à Montville, se fait d'abord remarquer sur le boulevard industriel, à Saint-Etienne-du-Rouvray. Il roule à vive allure et slalome entre les voitures. Sans le savoir, il dépasse, pied au plancher, un véhicule banalisé de la brigade anti-criminalité. Les policiers, en civil, le prennent immédiatement en chasse, sans parvenir à rattraper la Fiesta qui roule à plus de 150 km/h avec des pointes de 180 km/h ! 

Coincé rue Laurent Lavoisier

A un moment, arrivé au bout du boulevard Industriel, le véhicule doit ralentir pour s'engager dans la rue Laurent Lavoisier. Les policiers en profitent pour dépasser le fuyard et mettre leur véhicule en travers de la route. Finalement, l'homme s'arrête. Il indique aux forces de l'ordre ne pas avoir de permis de conduire : il a été annulé.

En état d'ivresse (1,82 gramme d'alcool dans le sang), il est ramené à l'hôtel de police pour être placé en dégrisement. En chemin, il se rebelle portant des coups de pieds dans le siège du conducteur du véhicule de police et insultant les fonctionnaires. Il terminera la route menotté dans le dos et allongé sur le siège arrière. 

Son passager de 37 ans, originaire de Saint-Etienne-du-Rouvray, a également passé la nuit en geôle pour ivresse publique manifeste.

Une série de délits

Le conducteur, qui était toujours en garde à vue en fin de matinée, devrait faire l'objet d'une procédure pour refus d'obtempérer, conduite malgré une annulation de permis, conduite sous l'emprise d'un état alcoolique, outrages, rébelllion et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com