Interpellés par les gendarmes près de Rouen : les trafiquants démasqués par leur train de vie


Jeudi 27 Octobre 2016 à 19:07

La perquisition réalisée par les gendarmes il y a quelques jours a été particulièrement fructueuse (Photo@gendarmerie/Facebook)
La perquisition réalisée par les gendarmes il y a quelques jours a été particulièrement fructueuse (Photo@gendarmerie/Facebook)
En mai dernier, la gendarmerie de Seine-Maritime avait procédé à une première vague d’interpellations chez des individus soupçonnés de trafic de drogues. Les perquisitions au domicile respectif de ces suspects avaient alors permis de découvrir une quantité importante de produits stupéfiants, de l'argent liquide et des véhicules.

De la drogue, de l'argent, des bijoux...

La compagnie de gendarmerie de Rouen et le groupe d'investigation régional (GIR) ont poursuivi depuis des investigations conjointes sur commission rogatoire d'un juge pour trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs et non justification de ressources. Il y a quelques jours, le 17 octobre précisément, cette phase d’enquête s’est achevée à Roncherolles-sur-le-Vivier, une commune de l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime) par une perquisition des enquêteurs qui s'est révélée particulièrement fructueuse.

La brigade de recherches de Rouen a en effet découvert, pêle-mêle, un véhicule Renault Modus, 8 plaquettes de résine de cannabis (800 grammes environ), 3970 € en espèces, des meubles de luxe, des appareils électroménager neufs, des téléphones mobiles, des paires de chaussures de marques de luxe et des bijoux de marques prestigieuses provenant de bijouteries-joailleries de la place Vendôme à Paris.

Tous ces marchandises ont été saisies.

"Des poursuites sont désormais engagées contre les personnes impliquées dans ces trafics divers et ne pouvant justifier de ressources légales en rapport avec leur train de vie", relate la gendarmerie sur sa page Facebook.















Publicité.











PUBLICITE








PUBLICITE










Suivez-nous sur Facebook