Publicité.



Interpellé trois fois en quelques heures pour conduite sans permis et ivresse publique


Publié le Lundi 25 Mars 2013 à 19:22 l Actualisé le 26/03 - 17:42


Le jeune homme s'est retrouvé deux fois en garde à vue et une fois en cellule de dégrisement en quelques heures (Photo d'illustration)
Le jeune homme s'est retrouvé deux fois en garde à vue et une fois en cellule de dégrisement en quelques heures (Photo d'illustration)
Un jeune homme de Val-de-Reuil, connu pour être un multirécidiviste, a été interpellé pas moins de trois fois en quelques heures, par les policiers de Louviers/Val-de-Reuil.

D'abord dimanche après-midi, il est contrôlé au volant d'une voiture à Val-de-Reuil alors qu'il n'a pas le permis de conduire. Il est également dépourvu d'assurance. Il est conduit au commissariat pour être auditionné. Il en ressort quelques heures plus tard, à l'issue de sa garde à vue, avec une convocation devant le tribunal correctionnel d'Evreux pour l'audience du 12 avril prochain.

Cellule de dégrisement

Une procédure a été établie à son encontre pour défaut de permis de conduire et d'assurance en récidive légale.

Tout aurait pu en rester là. Sauf que, à peine sorti de l'hôtel de police, le jeune rolivalois a été interpellé dans la nuit de dimanche à lundi. Cette fois, pour état d'ivresse sur la voie publique. Il est donc revenu au poste où il a été placé en cellule de dégrisement et verbalisé.

Le véhicule est saisi

Remis en liberté dans la matinée de ce lundi 25 mars, il a été surpris peu avant 12 heures circulant en ville au volant d'une Renault 19 Chamade. Rebelote : le jeune homme a été placé de nouveau en garde à vue pour conduite sans permis et défaut d'assurance. Le véhicule a été saisi comme l'autorise désormais la loi en cas de récidive.

Il va appartenir maintenant au magistrat du parquet d'Evreux de statuer, ce mardi 26 mars, sur le sort de ce multirécidiviste déjà cinq ou six fois interpellé pour des faits similaires.

Le jeune homme, âgé d'un peu plus de 18 ans, a fait l'objet d'une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel, mais n'a pas été jugé : il a demandé un délai pour préparer sa défense. Son procès aura donc lieu le 12 avril comme prévu initialement. En attendant, il a été placé sous contrôle judiciaire.






EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE