Interpellé sur l'A13 avec 1 kilo d'héroïne dans sa voiture


Lundi 7 Octobre 2013 à 21:02 l Actualisé Mardi 8 Octobre 2013 - 19:16



L'héroïne était planquée dans le véhicule, mais les douaniers n'ont eu aucun mal à la retrouver (Photo d'illustration: Douanes)
L'héroïne était planquée dans le véhicule, mais les douaniers n'ont eu aucun mal à la retrouver (Photo d'illustration: Douanes)
SEINE-MARITIME. Un contrôle fortuit des douanes a permis de mettre un terme à l'activité d'un trafiquant de drogue présumé, originaire de Saint-Pierre-lès-Elbeuf (Seine-Maritime). Le jeune homme de 20 ans, a été interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi sur l'autoroute A 13, alors que sa voiture se trouvait sur la bretelle de sortie de Beuzeville (Eure), peu avant le péage.

Une rapide inspection de la voiture a mis la puce à l'oreille des douaniers. S'en est suivi une fouille plus approfondie et la découverte d'un paquet d'1 kilo d'héroïne planqué dans l'habitacle. Le suspect a été remis à la brigade des stupéfiants du Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen. Il a été placé en garde à vue à Rouen.

Une valeur de 40 000 euros

L'individu a expliqué aux policiers que la poudre blanche, représentant une valeur marchande de  40 000 euros, était destinée à un contact qui devait l'attendre dans la nuit à la gare SNCF de Caen (Calvados).

Sur lui, les enquêteurs ont découvert un téléphone portable qui "fonctionne en circuit fermé", c'est-à-dire en liaison avec une voiture ouvreuse.

Présenté samedi à un magistrat du parquet d'Evreux, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt. Il a été jugé dès lundi après-midi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel d'Evreux. Condamné à deux ans d'emprisonnement, dont un avec sursis, il a fait l'objet d'un mandat de dépôt.

Déjà impliqué dans une saisie de 8 kilos d'héroïne

Le jeune homme n'est pas un inconnu de la brigade des stupéfiants. Les hommes du commissaire divisionnaire Philippe Ménard, patron de la PJ, ont déjà eu affaire à lui dans une précédente enquête où il était impliqué.

Il y a six mois environ, les douanes du Nord avaient pris en chasse un véhicule suspect dans la région de Lens, dans le Pas de Calais. Les fuyards avaient été rattrapés et contrôlés, mais les douaniers n'avaient rien découvert dans la voiture. C'est un peu plus tard, qu'un habitant était venu signaler au commissariat de police de Lens la découverte dans son jardin de sacs contenant des paquets de poudre blanche. Il s'agissait en fait d'héroïne et il y en avait 9 kilos !

Persuadés que les individus allaient venir récupérer la marchandise abandonnée-là avant leur interpellation par les douaniers, les policiers avaient mis en place une souricière. De fait, quelques heures après, un groupe de six ou sept invidus étaient repérés à proximité de la propriété du Lensois. Tout ce petit monde était interpellés, dont le jeune normand arrêté la semaine dernière sur l'autoroute A13 à Beuzeville. Il est d'ailleurs placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de cette affaire en attente d'être jugée.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com