ROUEN.

Interpellé avec de la cocaïne, de l'héroïne et du cannabis : deux ans de prison ferme


Jeudi 29 Janvier 2015 à 14:40 l Actualisé Vendredi 30 Janvier 2015 - 01:12



Condamné à 2 ans de prison ferme, le jeune rouennais a été écroué à l'issue de son procès devant le tribunal correctionnel de Rouen (Photo d'illustration d'une prison)
Condamné à 2 ans de prison ferme, le jeune rouennais a été écroué à l'issue de son procès devant le tribunal correctionnel de Rouen (Photo d'illustration d'une prison)
Un Rouennais de 24 ans a été condamné mardi 27 janvier à deux ans d'emprisonnement ferme pour acquisition, détention, cession et usage de stupéfiants. Il a été écroué à l'issue de son procès devant le tribunal correctionnel de Rouen.

Le 23 janvier, vers 15h30, des policiers de la Brigade spécialisée de terrain (BST) qui sont en patrouille dans la Zone de sécurité prioritaire (ZSP), dans le cadre du plan Vigipirate, remarquent, place du Châtelet, deux individus qui prennent la fuite à pied. Les gardiens de la paix se lancent à leur poursuite afin de les contrôler.

De l'argent gagné au PMU, selon lui

En chemin, l'un des suspects se débarrasse de deux bonbonnes contenant de l'héroïne (24 grammes au total). Les deux hommes sont finalement interceptés rue Newton. Sur celui qui s'est débarrassé des bonbonnes, les fonctionnaires découvrent une somme de 600€ en liquide. Il est interpellé et ramené à l'hôtel de police pour être placé en garde à vue.

Il est d'abord entendu par les enquêteurs de la Brigade des stupéfiants. Au cours de l'audition, il ne reconnaît rien et surtout pas être le détenteur des bonbonnes d'héroïne. Quant aux 600€ trouvés sur lui, il affirme les avoir gagnés au PMU le jour même. Mais il ne se souvient plus dans quelles courses... Il admet uniquement être un consommateur de stupéfiants.

De l'héroïne et du cannabis dans sa voiture

Une perquisition est alors menée à son domicile sur les Hauts de Rouen. Les policiers retrouvent dans l'appartement un couteau dont la lame est noiricie et 9 mortiers d'artifices. Dans son véhicule, ce sont 63 grammes de cocaïne et 40 grammes de résine de cannabis qui sont découverts et saisis. 

Déféré devant un magistrat du parquet de Rouen, le mis en cause - déjà connu de la justice pour usage et trafic de stupéfiants - a été placé en détention provisoire en attendant d'être jugé en comparution immédiate, le 27 janvier. Il a donc été condamné à deux ans de prison ferme.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com