Publicité.



Inondations et glissements de terrain perturbent le réseau SNCF en Île-de-France


Publié le Jeudi 2 Juin 2016 à 18:07 l Actualisé le 03/06 - 13:49


Des glissements de terrain sur les voies se sont produits à Saint Fargeau, dans l'Yonne (Photo@SNCF)
Des glissements de terrain sur les voies se sont produits à Saint Fargeau, dans l'Yonne (Photo@SNCF)
Alors que Météo France annonce un épisode pluvieux historique en Île-de-France, le réseau SNCF est durement touché dans les secteurs sud et est, en région parisienne. "Un tel épisode pluvieux n'avait pas été enregistré depuis 1873, date à laquelle les intempéries ont commencé à être vigilées", souligne-t-on à la SNCF.

La SNCF se prépare tout au long de l'année à ces épisodes exceptionnels : la dernière simulation a eu lieu dans le cadre du plan Sequana, en mars 2016, destiné à anticiper la crue centennale de la Seine.

Ce sont au total une vingtaine de zones impactées par des inondations ou des glissements de terrain, et une quinzaine de passages à niveau. « 1500 gilets rouges » sont déployés en Île-de-France pour informer et accompagner les voyageurs dans leurs itinéraires de substitution.

Concernant la ligne C, la SNCF a pris la décision d'interrompre les circulations dans le tronçon central du RER C à partir de ce jeudi soir 16 heures.

L'arrêt des circulations est également motivé par trois autres phénomènes liés à la crue : une remontée d'eau par capillarité dans la tranchée Saint-Bernard, des défauts d'isolement électrique, liés à l'humidité, qui pourraient affecter la signalisation des trains, et des risques de débordement de la Seine.

Dans un contexte où le niveau de la Seine augmente jusqu'à 5cm/heure, les baies de ventilation seront fermées afin d'anticiper un risque d'inondation, effectif à partir de 5,75m à l'échelle d'Austerlitz. Cette cote n'a pas été atteinte depuis la crue de 1982.

Si le niveau de la Seine devait continuer à évoluer au rythme actuel, les eaux commenceraient à inonder le tunnel intra-muros entre Austerlitz et Javel et Austerlitz et Henri-Martin par ces ventaux au cours la nuit. Cette opération, qui durera 1 h30, nécessite l'intervention d'agents encordés.

Entre Paris Austerlitz et Avenue Henri-Martin, les voyageurs sont invités à emprunter les lignes 6 et 10 du métro. Le service du RER C reste assuré en dehors du parcours Paris intra-muros. Les gares de Paris-Austerlitz, Javel et Henri-Martin seront terminus.

Entre Corbeil et Melun : de multiples glissements de terrain affectent la ligne D, fermée sur cette zone depuis le 25 mai. Des moyens importants engagés pour dégager la ligne. SNCF prévoit un egagement des voies en début de semaine prochaine.

Paris Gare de Lyon : le tunnel de la gare de Lyon souterraine est sous haute vigilance, en raison d'un risque d'inondation.

A Villeneuve, les isolements de circuits sont sous surveillance et des mesures conservatoires sont prises. Les itinéraires sont « figés » impactant les trains de fret n'ont plus la possibilité de circuler.
 

La gare de Souppes, en Seine-et-Marne, est inondée
La gare de Souppes, en Seine-et-Marne, est inondée
Sept passages à niveau sont inondés. Les voies entre Nemours et Souppes Château Landon et sur l'axe Moret/Montargis/Nevers sont également inondées.

Le trafic est interrompu sur la branche Moret-Montargis.

Les voies sont dégagées sur la branche Melun-Montereau suite aux inondations et glissements d'ouvrages en terre.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos








PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE