Publicité.



Incroyable : il roulait à contresens sur l'A 28 depuis au moins 50 kilomètres !


Publié le Vendredi 20 Septembre 2013 à 12:11 l Actualisé le 23/09 - 12:18


L'automobiliste a débouché du tunnel de la Grand-Mare à contresens sur la voie de gauche. Il a été intercepté un peu plus loin par les policiers (@Google Maps)
L'automobiliste a débouché du tunnel de la Grand-Mare à contresens sur la voie de gauche. Il a été intercepté un peu plus loin par les policiers (@Google Maps)
ROUEN (Seine-Maritime). L'automobiliste qui circulait à contresens sur l'A28 a eu beaucoup de chance ! Et ceux qui arrivaient en face aussi. L'enquête n'a pas permis encore de déterminer depuis combien de kilomètres ce conducteur âgé de 51 ans et qui venait de la Somme a ainsi roulé sans se rendre compte de rien.

C'était jeudi 19 septembre, vers 22h50 heure à laquelle les policiers ont mis un terme à son périple pour le moins dangereux. L'automobiliste, au volant d'une Volkswagen Passat, a été intercepté à la sortie du tunnel de la Grand-Mare, à Rouen, à hauteur du stade Saint-Exupéry.

2,20 grammes d'alcool dans le san

Dans un premier temps, il n'a pas compris le pourquoi de la présence devant lui de cette voiture de police gyrophare allumé et de ces inconnus (en uniforme) qui battaient des bras. Après un instant de lucidité, il a quand même ralenti et s'est arrêté cinquante mètres plus loin bien sur sa droite mais sur la voie la plus rapide.

Interpellé par les policiers, le quinquagénaire ne paraissait pas au meilleur de sa forme. Il avait beaucoup de mal à s'exprimer et à comprendre ce que lui disaient les policiers. Pour cause, le dépistage d'alcoolémie pratiqué sur le champ a révélé un taux de 2,20 grammes par litre de sang.

Il ne se souvient de rien

L'homme, originaire de Woignarue, un village situé entre Le Tréport et Saint-Valéry-sur-Somme, a été placé en cellule de dégrisement pour le reste de la nuit. Il n'avait toujours pas pu être entendu ce vendredi matin compte tenu de son état.

Les premières investigations laissent penser que l'automobiliste s'est engagé sur l'A28 à Neufchâtel-en-Bray, à près de 50 km de Rouen... Lors de son audition, il a déclaré être incapable de se souvenir comment il est arrivé-là. Il a remis en liberté ce vendredi en milieu d'après-midi avec une convocation à comparaître devant le tribunal correctionnel de Rouen le 14 novembre prochain.

L'enquête va devoir déterminer à quel endroit l'automobiliste, qui habite à  Woignarue, dans la Somme (A) est entré sur l'autoroute qui l'a conduit à Rouen (B).
L'enquête va devoir déterminer à quel endroit l'automobiliste, qui habite à Woignarue, dans la Somme (A) est entré sur l'autoroute qui l'a conduit à Rouen (B).





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image





PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE