Incendie criminel au Havre : deux tas d'ordures enflammés à l'intérieur d'un immeuble désaffecté


Jeudi 25 Septembre 2014 à 12:06 l Actualisé Jeudi 25 Septembre 2014 - 12:44



Incendie criminel au Havre : deux tas d'ordures enflammés à l'intérieur d'un immeuble désaffecté
Connu pour être un squat, un immeuble désaffecté a été la proie des flammes dans  la nuit de mercredi à aujourd'hui jeudi, au Havre (Seine-Maritime). C'est une patrouille de la brigade canine qui a été alertée par une épaisse fumée noire qui s'élevait au dessus des habitations.

Les policiers ont rapidement localisé l'endroit et ont découvert qu'elle provenait d'une habitation située au 348 boulevard de Graville, à l'angle du boulevard de Léiningrad dans le périmètre du chantier de réaménagement de l'entrée de ville au niveau de l'autopont. Ils ont alerté les sapeurs-pompiers qui ont éteint le feu rapidement.

Le feu à des tas d'ordures

Les premières constatations ont permis d'établir que l'incendie était parti à deux endroits différents de la propriété : dans une pièce du rez-de-chaussée de l'habitation et dans un local située à l'arrière de l'immeuble. A chaque fois, à un tas d'ordures et de détritus, ce qui laisse à penser qu'il s'agit d'un acte volontaire et donc criminel.

Les dégâts sont relativement importants. La dépendance a été entièrement détruite. 

Une enquête a été ouverte au quart judiciaire de la sûreté urbaine. 

A la suite de cet incendie, qui n'a pas eu de conséquence pour les habitants du quartier, la mairie du Havre a annoncé qu'elle va faire murer cet immeuble pour en empêcher l'accès, en attendant son rachat dans le cadre de travaux à venir.










Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com