Incendie criminel à Rouen : trois locataires hospitalisés, sept autres relogés


Publié le Mercredi 20 Août 2014 à 11:41 l Actualisé le 20/08 - 15:14

Une enquête a été ouverte par les services de police après un incendie dont l'origine est criminelle. Mardi 19 août, vers 19 h 25, police-secours est appelé à intervenir au 13, rue de Le Nôtre, à Rouen, où un debut d'incendie s'est déclaré dans un appartement du rez-de-chaussée d'un immeuble de trois étages.

Les sapeurs-pompiers sont pavenus à empêcher l'incendie de se propager au reste de l'immeuble (Photo d'illustration)
Les sapeurs-pompiers sont pavenus à empêcher l'incendie de se propager au reste de l'immeuble (Photo d'illustration)
Lorsque les fonctionnaires arrivent sur place, les sapeurs-pompiers et une équipe médicale du SAMU sont déjà là. Les huit appartements que comprend l'immeuble ont été évacués. Trois locataires, âgés de 44, 27 et 9 ans, plus ou moins incommodés par les fumées, ont été hospitalisés au CHU de Rouen. Leurs jours ne sont pas en danger.

Il reconnaît avoir allumé le feu volontairement

Le feu est rapidement circonscrit. Il ne s'est pas propagé aux autres appartements, mais celui où il s'est déclaré est fortement endommagé. Le hall d'immeuble, la cage d'escalier et les appartements des étages sont noircis par la fumée.

Entendu par les policiers sur son lit d'hôpital, le locataire du rez-de-chaussée d'où le feu est parti a confirmé ce qu'il avait déclaré à ses voisins, à savoir qu'il avait mis le feu volontairement à son appartement, pour des riasons ignorées. Il a expliqué être sous l'emprise de médicaments.

Sept locataires de l'immeuble, dont les appartements sont dégradés, ont dû être relogés provisoirement par la mairie de Rouen.

L'enquête a été confiée à la permanence judiciaire.


Mots-clés : Incendie, Rouen, Seine-Maritime






Publicité.




PUBLICITE





Pour être informé en temps réel



PUBLICITE














Suivez-nous sur Facebook