Ils sont soupçonnés d'une quarantaine de cambriolages en Normandie : 6 suspects arrêtés


infoNormandie / Vendredi 16 Décembre à 17:43

Six individus, soupçonnés d'une quarantaine de cambriolages en Seine-Maritime, dans l'Eure, le Calvados et l'Orne, ont été mis en examen pour vols en bande organisée et association de malfaiteurs par un juge de Rouen.

Depuis le printemps dernier, un phénomène de cambriolages lié à une équipe de malfaiteurs particulièrement bien organisés, est constaté par les gendarmes sur le département de la Seine-Maritime. Les cambrioleurs sévissent également dans les départements limitrophes de l’Eure, du Calvados et de l’Orne.

Opération "contemplations 76"

Pour lutter contre ce phénomène, dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte au parquet de Rouen, un groupe d’enquête réunissant des officiers de police judiciaire (OPJ) de la section de recherches de Rouen et du groupement de gendarmerie de la Seine-Maritime est mis en place sous la direction de la section de recherches de Rouen. L'opération est baptisée "Contemplations 76".

Au terme d’investigations particulièrement minutieuses, conduites sur plusieurs mois, les enquêteurs parviennent à mettre à jour la technique parfaitement rodée des malfaiteurs et peuvent ainsi leur imputer une quarantaine de cambriolages. Les voleurs agissaient en journée, ciblaient les résidences principales et profitaient de l’absence des occupants pour dérober principalement des bijoux et de l’argent en espèces.

Arrestations à Villequier et Clichy-sous-Bois

Le 12 décembre dernier, une vaste opération visant à interpeller les mis en cause est déclenchée simultanément à Villequier, en Seine-Maritime et à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Les plongeurs de la brigade fluviale de Rouen sont également engagés pour retrouver certains bijoux volés jetés dans la Seine. Six personnes sont interpellées dont le chef présumé de cette équipe de malfaiteurs. Ce dernier est suspecté d'avoir utilisé des mineurs et de jeunes majeurs pour commettre les cambriolages puis de récupérer ensuite leur butin.

A l’issue des gardes à vue, les six mis en cause, dont deux mineurs, ont été présentés devant un juge d’instruction du tribunal de Rouen qui a été notamment saisi des chefs de vols en bande organisée, association de malfaiteurs et non justification de ressources. Deux majeurs ont été mis en examen et écroués. Les deux autres majeurs, et les deux mineurs, ont été mis en examen par un juge des enfants et placés sous contrôle judiciaire.









Publicité.



PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook