Il se prend pour Dieu : expulsé de la cathédrale de Rouen


Mercredi 13 Août 2014 à 11:07 l Actualisé Mercredi 13 Août 2014 - 23:52



Par deux fois à quelques heures d'intervalle, les policiers ont dû intervenir pour expulser de la Cathédrale de Rouen un homme qui se prenait pour Dieu. L'homme a été admis aux urgences psychiatriques du centre hospitalier universitaire de Rouen.

Il se prend pour Dieu : expulsé de la cathédrale de Rouen
Lundi 11 août, à 16 h 20, l'hôtel de police est informé qu'un homme s'est installé dans le fauteuil de l'Archevêque, dans le choeur de la cathédrale, et refuse d'en partir. Le groupe de sécurité de proximité (GSP) est chargé d'aller à la rencontre de ce curieux paroissien qui se prend pour le "tout puissant". Un semblant de discussion s'engage avec lui, mais devant son refus de quitter le lieu sacré, les policiers sont contraints de l'expulser. 

Hospitalisé aux urgences
psychiatriques


L'affaire aurait pu en rester là. Si l'inconnu, qui ne semble pas jouir de toutes ses facultés mentales, n'était pas revenu le lendemain, mardi 12 août, à 14 h 15, pour s'installer de nouveau dans la chaire du prélat. Cette fois, les gardiens de la paix ont reçu pour consigne de conduire le perturbateur, un Rouennais de 41 ans, directement aux urgences psychiatriques du CHU, pour être examiné par un médecin.

Ouf de soulagement à la cathédrale ! Selon un responsable des lieux, le quadragénaire avait pris l'habitude de venir, de temps à autre, perturber les offices religieux.
 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com