Publicité.



Il fracture le nez de son ex-compagne d'un coup de tête


Publié le Mercredi 4 Décembre 2013 à 18:43 l Actualisé le 09/12 - 19:06


Selon le ministère de l'Intérieur, 148 femmes sont mortes en 2012, victimes de leur conjoint ou ex-conjoint (Photo d'illustration)
Selon le ministère de l'Intérieur, 148 femmes sont mortes en 2012, victimes de leur conjoint ou ex-conjoint (Photo d'illustration)
VAL-DE-REUIL (Eure) - Alors que la ministre des Droits des femmes vient d'annoncer de nouvelles mesures pour combattre les violences faites aux femmes, un homme de 26 ans n'a pas hésité à frapper son ex-compagne en lui assénant un violent coup de tête. 

Les faits sont survenus le 2 décembre en début de soirée, au domicile de la jeune femme à Val-de-Reuil.  C'est elle même qui a alerté police-secours, après son ex-compagnon lui a fracturé le nez d'un coup de "boule". Le médecin qui a délivré un certificat de 10 jours d'ITT (incapacité totale de travail).

Il reconnaît les violences

Son agresseur, qui était toujours dans l'appartement de la victime, a été interpellé sur le champ et placé en garde à vue à l'hôtel de police de Val-de-Reuil/Louviers. Il a reconnu les faits.

Au cours de l'audition, il a expliqué aux policiers qu'il avait été chercher sa fillette de quatre ans à la sortie de l'école, mais qu'on lui avait refusé le droit de l'emmener. Il s'est alors rendu directement au domicile de son ex-compagne pour exprimer sa colère.

Une colère brutale qui l'a conduit ce mercredi matin au palais de justice d'Evreux, pour être présenté à un magistrat du parquet qui devait lui signifier sa comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Jugé dans l'après-midi, le mis en cause a écopé d'une peine de quatre mois de prison ferme, sans mandat de dépôt.

Déjà frappée et menacée de mort

L'ex-compagnon devra également répondre d'autres faits de violence à l'encontre de la mère de sa fillette. La jeune femme a en effet déclaré aux policiers qu'elle avait déjà été victime de violences le 17 octobre dernier. Au cours d'une énième dispute à propos de l'enfant, elle avait reçu deux coups de poing au visage, ce qui lui avait valu deux jours d'ITT.

Au cours de son audition, elle a indiqué vouloir déposer une plainte pour des menaces de mort proférées par son ex-compagnon entre le 14 et 30 octobre dernier.

Pour lutter contre les violences faites aux femmes
Le nouveau plan triennal présenté le 22 novembre par Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, prévoit de doubler les moyens (66 millions d'euros), avec notamment des mesures visant à favoriser les plaintes. Il prévoit aussi de créer 1.650 places d'hébergement d'urgence dédiées pour les femmes victimes de violences d'ici 2017
.





EN DIRECT | FAITS DIVERS | L'Info en bref | INFO-ROUTE | YVELINES | FAITS DIVERS 78 | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | ATTENTATS DE PARIS | Télévision | Elections Municipales 2014 | Horoscope | Disparition inquiétante d'Emmanuel Merle | DIAPORAMA | ANNONCES | Elections régionales 2015 | Vos photos




Plus d'infos en cliquant sur l'image







PUBLICITE







Clin d'oeil sur l'actualité








Suivez-nous sur Facebook



PUBLICITE