Il avait caché en forêt le corps d'une femme morte pour squatter son appartement à Grand-Quevilly


Lundi 8 Décembre 2014 à 14:03 l Actualisé Lundi 8 Décembre 2014 - 22:45



C'est sur une affaire pour le moins incroyable (mais vraie) qu'enquêtent depuis hier dimanche les policiers de la brigade criminelle de Rouen. Le corps sans vie d'une femme de 65 ans signalée disparue depuis le 11 novembre a été retrouvé ce matin en forêt de Roumare au Val-de-la-Haye, une commune située au sud-ouest de Rouen, entre Grand et Petit-Couronne.

Disparition inquiétante

Hier dimanche, peu après 12 heures, les services de police reçoivent un appel téléphonique d'un homme de 45 ans qui affirme que l'appartement de sa mère, dont il a signalé la disparition inquiétante, il y a bientôt un mois, est curieusement occupé par un inconnu. Lorsque les policiers arrivent sur les lieux, avenue des Provinces à Grand-Quevilly, avec le fils qui leur a ouvert la porte, l'appartement est vide. Ils constatent toutefois que le logement est visiblement squatté. 

D'un commun accord avec le fils de la disparue, les policiers proposent de revenir un peu plus tard dans l'après-midi. Vers 16 h 40, ils sont ainsi de nouveau sollicité par le quadragénaire qui indique que le squatteur est revenu dans l'appartement. Nouvelle intervention des gardiens de la paix qui découvrent en effet la présence d'un homme âgé de 55 ans.

Il squatte l'appartement et utilise la voiture de la retraitée

Questionné, ce dernier déclare que c'est son amie (la disparue) qui lui a prêté son appartement. Une version vite démontée. Le suspect, un domicile fixe connu pour vagabonder à Amfreville-la-Mivoie, finit par reconnaître qu'il a trouvé les clés de cet appartement sur le corps d'une femme sans vie qu'il a découvert sur les berges de la Seine à Amfreville-la-Mivoie, il y a environ trois semaines. Le cadavre reposait à côté d'une Peugeot 308. 

Le SDF a alors pris la décision, après quelques heures de réflexion, de récupérer la voiture et les clés de l'appartement de la victime. Il a chargé le corps dans la 308 et s'est empressé d'aller le cacher en forêt au Val de la Haye. Après quoi, il s'est installé dans l'appartement et a utilisé véhicule de la retraitée  jusqu'à ce qu'il tombe en panne.

Un hélicoptère pour rechercher la disparue

Placé en garde à vue, le suspect a précisé l'endroit exact où il avait déposé le corps, ce qui a permis aux enquêteurs de le retrouver ce lundi dans la matinée. 

Lors de la disparition mystérieuse de la retraitée, d'importantes recherches avaient été déployées à Grand-Quevilly et les alentours. Un hélicoptère de la gendarmerie avait été mobilisé, ainsi que les chiens pisteurs de la police nationale. Sans résultat. 

Le cadavre de la retraité disparue depuis le 11 novembre a été retrouvé ce lundi matin dissimulé en forêt de Roumare, au Val-de-la-Haye, dans la banlieue de Rouen (Photo d'illustration)
Le cadavre de la retraité disparue depuis le 11 novembre a été retrouvé ce lundi matin dissimulé en forêt de Roumare, au Val-de-la-Haye, dans la banlieue de Rouen (Photo d'illustration)








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com