---

Seine-Maritime.

Huit personnes isolées par la marée près d'Etretat secourues par la gendarmerie maritime


infoNormandie / Mercredi 28 Juin à 14:21

Les promeneurs se sont retrouvés piégés au "Trou à l'homme", près d'Etretat (Illustration)
Les promeneurs se sont retrouvés piégés au "Trou à l'homme", près d'Etretat (Illustration)
Ce mercredi 28 juin vers 12h30, le sémaphore de Fécamp (Seine-Maritime) de la Marine nationale a été informé par le navire de plaisance Medline 1, que 8 personnes étaient isolées par la marée au « Trou à l’homme » près d’Étretat.

Le sémaphore de Fécamp relaie l’information immédiatement au Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez. Lequel a engagé une embarcation et un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV) du Ce,tre opérationnel d'incendie et de secours (CODIS 76).

Le patrouilleur côtier de la gendarmerie maritime  Athos, en mission dans le secteur, a proposé très rapidement son concours afin de récupérer les 8 personnes isolées.

Peu avant 13 heures, les gendarmes maritimes ont pris en charge le groupe qui a été déposé sur la plage d’Étretat, où les attendaient les pompiers.


Les recommandations de la préfecture maritime

Cet événement, souligne la préfecture maritime, illustre parfaitement le fait que la plupart des opérations de secours en mer liées à des cas d’isolement par la marée sont la conséquence de méconnaissance et d’imprudence de la part des usagers qui, trop souvent, s’engagent à pied sur l’estran sans connaître les dangers de l’environnement marin.

L'occasion pour les autorités maritimes de rappeler que pour toute activité de loisirs sur les plages ou l’estran, il est important :

- d'être équipé d'un moyen de communication ;

- de conserver en permanence un repère visuel et un point de repli sur la terre ferme ;

- d'informer un tiers de ses interventions ;

- de consulter avant toute sortie en mer ou promenade sur le littoral les prévisions météorologiques et de connaître les coefficients et horaires de marée et, si nécessaire, de faire expliquer ce que cela implique concrètement ;

- de se méfier de la brume et du brouillard ;

- en cas de doute ou de méconnaissance des lieux, de ne pas s’engager sur l’estran.
« En Manche – mer du Nord, de nombreuses opérations de secours en mer relatives à des isolements par la marée pourraient être évitées si ces recommandations étaient appliquées de tous. Il relève de la responsabilité de chacun, face aux dangers de la mer, de ne pas prendre de risques, de s’informer, et de toujours faire preuve de prudence », estime la préfecture maritime.











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook