Hommage aux policiers morts pour la France : le courage et le dévouement montrés en exemple


Lundi 12 Mai 2014 à 22:36 l Actualisé Mardi 13 Mai 2014 - 00:52



SEINE-MARITIME. Un vibrant hommage a été rendu ce lundi 12 mai aux policiers morts pour la France. A l'occasion d'une cérémonie organisée dans la cour d'honneur de l'hôtel de police, à la Direction départementale de la sécurité publique, le préfet de Seine-Maritime, Pierre-Henri Maccioni, s'est fait le porte-parole du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour saluer la mémoire des fonctionnaires de police morts dans l'exercice de leurs fonctions.
 
"Vous êtes le bras armé de la République et vous assurez ainsi à nos concitoyens le droit à la sûreté dans une société démocratique", a rappelé le préfet citant le message transmis par le ministre. "Cette mission est essentielle : il n’en est pas de plus noble. Je sais qu’elle est également difficile. La violence contre laquelle vous vous dressez vous oblige à faire preuve de courage et de dévouement".
 
"Au cours des douze derniers mois, certains de vos collègues ont ainsi perdu la vie en accomplissant leur devoir. La Nation leur sera éternellement reconnaissante de leur sacrifice. Nos pensées vont à leurs proches et les accompagnent dans la douleur du deuil".
 
"D’autres parmi vous ont été blessés en exerçant leurs missions. Je leur adresse mes voeux de prompt rétablissement et leur exprime mes sentiments de gratitude et d’admiration".

La brigade anti-criminalité à l'honneur
 
Ce fut l'occasion également pour le représentant de l'Etat de souligner le courage et le dévouement de quatre policiers de la brigade anti-criminalité qui ont, le 9 février 2013, au péril de leur vie, extrait une personne âgée de son domicile en feu, à Sotteville-lès-Rouen. Pierre-Henri Maccioni leur a remis à chacun  - Mickaël Beaumont, Matthieu Bénard, Stéphane Frémin et Alban Mouveau - la médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement.
 
Auparavant, il avait décerné la médaille de bronze de la sécurité intérieure à Stéphane Rubira, "pour les qualités professsionnelles, techniques et humaines exceptionnelles dont il fait preuve dans ses fonctions". Ce gardien de la paix est un des piliers du Centre d'information et de commandement (CIC), le service qui gère les appels du 17 (police secours) et coordonne les interventions sur le terrain.

Médailles d'honneur de la police
 
De même, dix-sept fonctionnaires se sont vu remettre la médaille d'honneur de la police (au titre de l'ancienneté) des mains du préfet et de François Mainsard, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP). Il s'agit de Céline Lamy, Florent Courtois, Dominique Caillot, Fé=rédéric Delcroix, David Dupuis, Isabelle Quintard, Reynald Vautier, Christelle Blondel, Marie-José Lebrun, Laurent Maupu, Malika Delahays, Linda Fleurbaey, Laurence Froidefont, Catherine Lavallée, Caroline Deshayes, Sophie Gay, Laurence Perruche.
 
De nombreuses personnalités civiles et militaires ont participé à cette cérémonie de recueillement empreinte d'émotion. On pouvait noter ainsi la présence notamment de Yvon Robert, maire de Rouen, d'Eric de Falco, représentant le Conseil général et du colonel Jean-Pierre Gesnot, commandant le groupement de gendarmerie de Seine-Maritime ainsi que Jean-Michel Bolusset, directeur adjoint du Service régional de police judiciaire. 










Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com