Les auteurs d'un home-jacking commis dans la journée de vendredi 27 septembre à Darnétal, près de Rouen, ont réussi à fausser compagnie à la brigade anti-criminalité qui les avait localisés. Mais l'Audi A3 volée a été récupérée et son examen par les techniciens de la police technique et scientifique pourrait apporter des éléments intéressants pour l'enquête.

Home-jacking : l'Audi A3 est récupérée sur les Hauts-de-Rouen mais pas les voleurs


Samedi 28 Septembre 2013 à 11:08 l Actualisé Samedi 28 Septembre 2013 - 21:36



Les relevés de traces et d'empreintes font partie du quotidien de la police technique et scientifique (Photo : Flickr/DGPN)
Les relevés de traces et d'empreintes font partie du quotidien de la police technique et scientifique (Photo : Flickr/DGPN)
DARNETAL (Seine-Maritime). Vendredi soir, peu après 19 heures, le standard de police-secours reçoit un appel d'une femme qui signale que sa demeure a été fracturée et que sa voiture a disparu. Le ou les cambrioleurs sont entrés dans l'habitation par effraction. Ils ont volé quelques objets mais, visiblement, ils étaient surtout venus pour s'emparer de l'Audi A3 garée dans la propriété, et dont les clés étaient dans la maison.

L'Audi repérée sur les Hauts-de-Rouen

Le signalement du véhicule a été immédiatement diffusé à toutes les patrouilles par le Centre d'information et de commandement (CIC). C'est ainsi que dans la soirée un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) en mission de surveillance dans les quartiers des Hauts-de-Rouen, classés en zone de sécurité prioritaire (ZSP), ont repéré l'Audi. Il y avait quatre personnes à bord.

A la vue des policiers en civils, le conducteur de la puissante berline, qui s'était arrêtée pour faire descendre deux des occupants, a brusquement accéléré. La voiture de police a emboité le pas dans les rues étroites du quartier, mais ils ne sont pas parvenus - pour des raisons de sécurité -  à intercepter les fuyards qui ont abandonné la voiture et pris la fuite à pied.

Passée au peigne fin

L'Audi A3 a été toutefois récupérée par les forces de l'ordre et ramenée à l'hôtel de police. Elle va être passée, de même que l'habitation, au peigne fin par les spécialistes de la police technique et scientifique dont la mission est de relever traces et empreintes (ADN, digitales...) qui permettront peut être d'identifier les auteurs du vol si tant est qu'ils soient fichés.








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com