Hold-up violent à Petit-Quevilly : les braqueurs d'une boulangerie activement recherchés


Mercredi 25 Mars 2015 à 11:41 l Actualisé Mercredi 25 Mars 2015 - 15:19



Photo d'illustration de la boulangerie-pâtisserie-traiteur, avenue Jean-Jaurès, attaquée hier soir par trois malfaiteurs
Photo d'illustration de la boulangerie-pâtisserie-traiteur, avenue Jean-Jaurès, attaquée hier soir par trois malfaiteurs
La brigade criminelle de la sûreté départementale recherche activement les trois malfaiteurs qui ont braqué ce mardi soir la boulangerue-pâtisserie-traiteur Catel, située avenue Jean-Jaurès à l'angle de la rue Gonthier, à Petit-Quevilly, dans la banlieue de Rouen.

Il est 20 heures quand un individu armé et encagoulé entre dans la boutique. Il menace aussitôt une vendeuse occupée à servir deux clients. Puis la poussant derrière le comptoir, il la contraint à ouvrir le tiroir-caisse. L'individu s'empare alors de la recette de la journée.

La gérante de la boulangerie, âgée de 68 ans, qui assiste à la scène, tente de s'interposer mais elle reçoit un violent coup de poing au visage.
 

Employés et clients en état de choc

Au même moment, deux autres malfaiteurs font irruption, armés et encagoulés eux aussi. L'un d'eux se dirige dans le fond du magasin où il a repéré un client. A ce dernier, il demande s'il a de l'argent ou un téléphone portable. L'homme répond que non. L'individu n'insiste pas et rejoint alors ses complices à l'entrée de la boutique. Les braqueurs cassent une bouteille pour bien montrer leur détermination, puis prennent la fuite à pied.

A l'arrivée des policiers, les deux vendeuses (33 et 23 ans) et la patronne qui est blessée, sont en état de choc. Les trois clients, témoins des faits, aussi. Un plan de recherche est immédiatement déployé par le centre d'information et de commandement (CIC) de l'hôtel de police qui diffuse à toutes les patrouilles un message radio précisant le signalement des braqueurs. Les individus ne seront pas retrouvés.

Une équipe de l'Identité judiciaire s'est déplacée sur les lieux dès hier soir afin de procéder au prélèvement d'indices et de traces. 








Clin d'oeil sur l'actualité













Suivez-nous sur Facebook






PUBLICITE





Publicité

 
cookieassistant.com