---

Hold-up dans un bureau de poste du Havre : les malfaiteurs voulaient ouvrir le coffre-fort


infoNormandie / Vendredi 6 Juin à 16:38

Le bureau de poste de Graville avait déjàé été braqué il y a un peu plus d'un an (@Google Maps)
Le bureau de poste de Graville avait déjàé été braqué il y a un peu plus d'un an (@Google Maps)
SEINE-MARITIME. Le bureau de poste du quartier de Graville, 151, rue de Verdun, au Havre, a été victime d'un vol à main armée ce vendredi 6 juin.

Vers 13 heures, deux individus, encagoulés, gantés et porteurs de casques moto, ont fait irruption dans le bureau et ont braqué la guichetière. L'un des malfaiteurs était armé d'une arme de poing, son complice d'un pistolet à impulsion électrique (Taser).

Sous la menace,  les deux hommes ont exigé de l'employée l'ouverture du coffre-fort. En vain, compte tenu du système de sécurité dont il est équipé. Les braqueurs ont alors jeté leur dévolu sur le contenu de la caisse, soit une centaines d'euros, qu'ils ont déposé dans un sac. Il n'y a pas eu de violences physiques. Un client qui entrait dans le bureau a immédiatement fait demi tour en voyant ce qui se passait, et a pris la fuite.

Les deux hommes se sont enfuis sur un scooter, qui n'a pas été retrouvé malgré les recherches entreprises aussitôt par les policiers havrais.

Droit de retrait

S'agissant d'un établissement financier, l'enquête a été confiée à la Division criminelle du Service régional de police judiciaire (SRPJ).

Après ce nouveau braquage - le 3 avril avril dernier, c'était le bureau de poste de Bléville - des agents de la Poste ont décidé d'exercer leur droit de retrait. Depuis plusieurs mois, certains syndicats, dont Sud PTT, réclament la présence d'agents de sécurité dans les bureaux de poste les plus sensibles, en particulier en début de mois au moment du versement des allocations chômage et prestations sociales.











Publicité.




PUBLICITE







S'abonner à notre Newsletter



PUBLICITE








Suivez-nous sur Facebook